Et si on se faisait une Digital Detox ?

07/02/16 à 15:09 - Mise à jour à 15:08

Source: Le Vif/l'express

Smartphones, tablettes, PC, montres, frigos... le monde hyperconnecté dans lequel on vit, avec son cortège d'objets interactifs, nous laisse rarement le temps de souffler. Jusqu'à l'overdose ? Les cures de détox digitale commencent à avoir le vent en poupe. Découverte.

Dans l'univers futuriste et cyberpunk de William Gibson où il ne fait pas franchement bon vivre, on parlait déjà, en 1981, du NAS ? ou Nerve Attenuation Syndrome ? une maladie issue de l'esprit bien torturé d'un auteur déjanté, et causée par une surexposition du sujet à l'information, à la technologie. En 2008, on a vu apparaître une pathologie nouvelle : la nomophobie. C'est la peur excessive d'être éloigné de son téléphone portable. Bonjour l'angoisse. En Chine, où l'on n'est pas franchement porté sur la rigolade, on a ouvert des centres de traitement de l'addiction à Internet pour des jeunes "en perdition". Etrangement d'ailleurs, le remède chinois semble le même pour tout ce qui peut bien poser problème à la jeunesse : un camp fermé militarisé, du close-combat, avec des périodes de confinements pendant six mois, car on ne sait jamais. Et si l'on n'allait pas un peu trop loin ? Et si, finalement, la vraie solution ne venait pas d'une prise de conscience de notre rapport aux machines et à la communication numérique en particulier ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires