En salle d'opération, les chirurgiens se comportent comme des chimpanzés

03/07/18 à 15:58 - Mise à jour à 16:31

Source: De Volkskrant

La lutte des pouvoirs entre les primates ressemble en de nombreux points à ce qui se passe dans une salle d'opération : le plus il y a d'hommes en présence, plus les risques de conflit sont importants. Ces tensions peuvent même aller jusqu'à mettre la vie du patient en danger, selon une recherche du primatologue Frans de Waal relayée par De Volkskrant.

Le primatologue et éthologue néerlandais Frans de Waal a réalisé une étude sur les relations entre les personnes travaillant dans les salles d'opération de trois hôpitaux universitaires américains. Il en ressort que plus il y a d'hommes en présence dans la pièce, moins la collaboration est bonne. Le nombre de conflits est ainsi fortement lié à la proportion d'hommes et de femmes dans l'équipe médicale. Ces conclusions sont importantes pour la santé et la sécurité des patients.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires