Éducation : le choix de liberté des parents allemands

08/03/18 à 11:15 - Mise à jour à 11:16

Source: Knack

Alors que chez nous, de plus en plus de parents hélicoptères planent 24 heures sur 24 au-dessus de leurs enfants, les parents allemands optent délibérément pour la liberté. Les jeunes enfants y coupent eux-mêmes leurs fruits et se rendent seuls à la plaine de jeux.

C'est la crainte de plus d'un parent: oublier que le troisième jeudi du mois, c'est la journée piscine à l'école. Heureusement, la plupart des professeurs de gym ont un maillot de réserve quelque part, mais généralement ils ne sont pas très flashy comparés à ceux des autres enfants. Un véritable traumatisme. À moins que vous viviez en Allemagne. C'est ce qu'a appris l'écrivaine américaine Sara Zaske à son étonnement. Il y a quelques années, elle déménage avec son mari Zac et sa fille Sophia à Berlin (sur place, ils eu un fils Ozzie) et y reste six ans. Quand Sophia a quatre ans, elle entame ses cours de natation à l'école. Zaske prépare donc soigneusement un maillot de bain et un essuie. En fin de journée, elle découvre que le maillot est resté sec : tous les enfants jouent nus dans l'eau. Dans un endroit public. Imaginez le choc pour une mère américaine. Aux États-Unis, on risque davantage d'avoir une arme sous les yeux qu'un corps n...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires