Du venin d'araignée contre les douleurs chroniques

05/03/15 à 16:21 - Mise à jour à 16:30

Une étude réalisée par des chercheurs de l'Université du Queensland, en Australie, vient de révéler la découverte d'un antalgique unique en son genre. 40 % des araignées étudiées lors de la recherche possèdent dans leur venin des vertus contre les douleurs chroniques.

Du venin d'araignée contre les douleurs chroniques

Le composé le plus prometteur trouvé dans les tarentules © iStock

Selon l'étude, publiée dans la revue "British Journal of Pharmacology" , de nouveaux analgésiques ont été découverts sur base de sept composés chimiques présents dans le venin d'araignée.

Les chercheurs ont pu étudier le cas de 205 espèces d'arachnides. Parmi les venins analysés, 82 montraient la présence de molécules efficaces pouvant agir sur les canaux Nav1.7. Ces derniers jouent un rôle important dans le circuit de la douleur. "Des recherches antérieures ont démontré qu'une mutation génétique touchant les canaux Nav1.7 rend insensible à la douleur. Bloquer ces canaux pourrait potentiellement éteindre la douleur chez les personnes dont les circuits de la douleur sont normaux." explique le Professeur Glenn King, auteur de l'étude.

Ces composantes pourraient ainsi être bénéfiques pour les personnes souffrant de douleurs chroniques, c'est-à-dire un individu sur cinq. Un trouble qui est à l'origine de souffrances handicapantes pour la vie quotidienne, mais rarement traité de manière efficace.

C'est finalement dans la famille des tarentules que le composé le plus prometteur a été trouvé. Il a comme caractéristique d'être stable sur les plans thermique, biologique et chimique. Bref, un médicament qui fonctionnerait comme un antidouleur idéal. "Exploiter cette source naturelle de nouveaux traitements apporte un réel espoir d'accélérer le développement d'une nouvelle classe d'antalgiques", souligne Julie Klaae Klint, collaboratrice de la recherche.

En savoir plus sur:

Nos partenaires