Dormons-nous plus que nos ancêtres ?

23/10/15 à 12:14 - Mise à jour à 13:21

Une étude a comparé le sommeil de trois peuples tribaux, dont le mode de vie ressemble à celui de nos ancêtres, et celui des membres de sociétés industrielles.

Dormons-nous plus que nos ancêtres ?

© iStock

"Métro, boulot, dodo". Cette expression tend à nous faire penser que notre mode de vie moderne et industrialisé a considérablement raccourci nos nuitées. Une récente étude publiée dans la revue Current Biology casse ce mythe.

Les chercheurs ont étudié les habitudes de trois peuples, dont les modes de vie traditionnels ressemblent quasi intégralement à ceux de nos ancêtres : les Hazda, chasseurs-cueilleurs de Tanzanie ; les San, chasseurs-horticulteurs du désert du Kalahari (Namibie) ; les Tsimane de Bolivie, vivant aux pieds de la Cordillère des Andes . Pendant 1165 jours, les habitudes de sommeil de 94 adultes issus de ces tribus ont été analysées, explique Sciences&Avenir.

Ces trois tribus ne possèdent ni électricité ni ordinateur. Ils dorment en moyenne 6 heures et 25 minutes par nuit. Ce qui conduit les chercheurs à penser qu'il en était de même pour nos ancêtres. Il y a également une variation selon les saisons : ils dorment une heure de plus en hiver qu'en été. Dans les sociétés industrialisées d'Europe et d'Amérique, les adultes dorment en moyenne 8 heures par nuit.

Bénéfique pour la santé

Les membres de ces tribus dorment donc moins que nous, mais cela influe-t-il sur leur santé ? D'après l'étude oui, et positivement. Ils souffriraient en effet moins d'obésité, d'hypertension artérielle et athérosclérose que les civilisations industrialisées.

Selon les auteurs, nous devrions nous inspirer de trois habitudes bénéfiques pour la santé qu'appliquent ces trois tribus : avoir un rythme régulier, dormir dans un espace qui a une température modérée et s'exposer principalement à la lumière du matin. Des conseils qui permettraient notamment d'éviter l'insomnie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires