Dix raisons pour lesquelles il ne faut pas boire de sodas

10/07/15 à 11:16 - Mise à jour à 13:58

Source: Knack

Si les sodas peuvent paraitre terriblement rafraîchissants, ce n'est pourtant pas une bonne idée d'en consommer.

Dix raisons pour lesquelles il ne faut pas boire de sodas

© iStock

The Telegraph a rassemblé en dix points, et autant d'études, les méfaits sodas.

1 Cela augmente les risques d'avoir un cancer

Dans de nombreuses études, on associe la consommation de sodas à l'apparition de certains cancers. Les produits chimiques qui donnent à ces boissons leur couleur si attirante sont mis en cause. Boire seulement deux boissons de ce type par semaine augmente le taux d'insuline produit par le pancréas selon The Telegraph. Ce qui fait doubler le risque d'un cancer du pancréas. Un homme qui boit une seule de ces boissons par jour voit lui augmenter de 40% ses risques de contracter un cancer de la prostate toujours selon ce même quotidien.

2. Cela augmente le risque de maladie cardiaque

Des chercheurs américains ont découvert un fort lien entre la consommation de produits qui contiennent un haut taux de sucres ajoutés (comme les sodas) et l'apparition de maladies cardiovasculaires. Trois cannettes par jour peuvent faire tripler les risques selon le quotidien britannique.

3. Cela peut provoquer le diabète

Il a été démontré que ces boissons riches en sucre sont à l'origine de l'augmentation du nombre de personnes souffrant de diabète de type 2. Une étude effectuée entre 1990 et 2000 montre que les sodas sont responsables de 130.000 nouveaux cas de diabètes de type 2.

4. Cela nous rend plus agressifs

Une étude effectuée sur des jeunes démontre qu'il existe un lien entre consommations de sodas et la violence. Des jeunes qui consomment seulement deux cannettes par semaine seraient déjà plus agressifs que ceux qui n'en consomment pas. Ceux qui en buvaient plus de cinq, ou plus, auraient déjà au minimum bu une fois de l'alcool ou fumé une cigarette.

5. Cela peut faire des bébés prématurés

Les femmes enceintes feraient mieux de ne pas boire de sodas. C'est ce qu'il ressort d'une étude effectuée auprès de 60.000 femmes danoises. Les sucres artificiels auraient en effet un impact sur l'utérus.

6. Cela peut modifier le cerveau

Ces boissons n'agissent pas seulement sur le corps, elles jouent aussi sur le taux de protéine dans le cerveau. Ce qui peut mener à de l'hyperactivité précise The Telegraph.

7. Cela peut entraîner un vieillissement précoce

Les phosphates que l'on retrouve dans les sodas, mais aussi dans les autres plats préparés, accélèreraient le processus de vieillissement selon le quotidien. Cela n'aurait pas que des conséquences directement visibles comme les rides. Ce vieillissement prématuré entraînerait aussi des complications médicales, telles que des maladies rénales chroniques et des artères bouchées.

8. Cela avance l'âge de la puberté

Une étude de la Harvard Medical School auprès de 5.583 filles entre 9 et 14 ans a démontré que les filles qui buvaient une canette et demie par jour avaient leurs premières règles plus jeunes. Ce qui augmenterait du même coup augmenter les risques de cancer.

9.Cela fait grossir

En cas de régime, les sodas sont les premiers bannis. Mais les boissons lights ne sont pas plus innocentes. Une étude démontre que celles-ci nous ont fait grossir de presque trois tailles si l'on nous compare avec l'époque où les boissons liges n'existaient pas.

10. Cela augmente le risque d'Alzheimer

Des chercheurs américains ont découvert que des souris qui avaient ingurgité l'équivalent de cinq canettes de sodas par jour pour un humain avaient une plus mauvaise mémoire que les autres ainsi que deux fois plus de dépôts anormaux dans le cerveau selon The Telegraph. Un symptôme souvent associé à Alzheimer.

Chaque année, les sodas provoqueraient la mort de 184.000 adultes, dont 133.000 par diabète, 45.000 suite à une maladie cardio-vasculaire, et 6450 à cause d'un cancer. Les sodas tueraient donc en moyenne 504 personnes par jour. Les deux tiers de ces décès surviennent dans des pays en voie de développement. Des pays où ces boissons ne sont pas encore associées à un style de vie peu sain. Le Mexique, l'Afrique du Sud et le Maroc composent le top trois des nations les plus touchées par ce phénomène.

En savoir plus sur:

Nos partenaires