Dix astuces pour rendre votre enfant heureux

09/04/14 à 16:24 - Mise à jour à 23/04/15 à 16:25

Source: Le Vif

Les parents ne souhaitent souvent qu'une seule chose pour leur enfant: qu'il soit heureux. Comment y arriver ?

Dix astuces pour rendre votre enfant heureux

© Thinkstock

Pour la psychologue Christine Carter, spécialiste du bonheur infantile, il est parfois difficile de trouver un équilibre entre ce qui rend les enfants heureux et ce qui est bon pour eux. "Mais les deux ne sont pas forcément contradictoires", précise-t-elle. Voici 10 astuces pour rendre votre enfant heureux.

Soyez vous-même heureux

La première étape pour rendre votre enfant heureux passe par un peu d'égoïsme. Il faut veiller à être bien dans sa peau et s'occuper de soi pour être le plus épanoui possible.

Apprendre à construire des relations

Les parents connaissent l'importance d'une bonne relation avec autrui, mais ils sont peu à prendre le temps de montrer à leur enfant comment faire. Pas besoin de cours académiques, mais bien des encouragements quotidiens et discrets afin que l'enfant fasse spontanément quelque chose pour les autres.

Ne pas attendre la perfection

Les parents qui donnent des objectifs trop élevés ou inatteignables à leurs enfants en font des enfants à tendance dépressive. Une bonne manière est de gratifier toute forme d'effort, car cela pousse l'enfant à continuer à se démener.

Leur apprendre l'optimisme

Ceux à qui l'on montre le côté positif des choses plutôt que le négatif auront moins tendance à être des ados dépressifs. "L'optimisme est très proche du bonheur. Leur apprendre l'optimisme, c'est donc les entraîner naturellement vers le bonheur."

L'intelligence émotionnelle

L'intelligence émotionnelle n'est pas quelque chose d'acquis. Cela s'apprend. Croire que les enfants vont comprendre naturellement leurs propres émotions n'est pas gage de succès. Lorsqu'ils expriment des sentiments comme la frustration ou la colère, il est important de leur demander pourquoi.

L'autodiscipline

Les enfants qui arrivent à se dominer se facilitent la vie. Le test du marshmallow de 1972 illustrait déjà parfaitement cette théorie. Dans ce test un enfant de quatre ans recevait un deuxième marshmallow s'il arrivait à postposer d'un quart d'heure l'engloutissement de la friandise. L'étude démontre que ceux qui n'arrivaient pas à résister à la tentation avaient une plus basse estime de lui et plus de problèmes relationnels.

Jouer plus

Les adultes en recherche de bonheur sont littéralement assaillis par des thérapies autour de la pleine conscience et la méditation. Chez les enfants aussi ces techniques sont efficaces, mais pas toujours faciles à appliquer. Heureusement, le jeu offre les mêmes avantages et est beaucoup plus facile à mettre en pratique. Or le temps consacré au jeu se réduit chaque année. Durant les 20 dernières années, le temps consacré à du jeu spontané a sensiblement baissé. Une baisse alarmante, car le jeu sans cadre prédéfini est primordial pour le développement de l'enfant. Ils y apprennent comment interagir avec les autres et régler les conflits.

Créer un environnement heureux

Cela signifie dans les faits moins de télévision. Une étude démontre qu'il existe un lien étroit entre le bonheur et le fait de ne pas regarder la télévision. Les sociologues démontrent également que les gens heureux regardent moins la télévision que les gens malheureux.

Manger ensemble

Rien de bien neuf, mais des études le démontrent scientifiquement : les repas de famille sont très importants. "Les enfants qui mangent régulièrement avec leurs parents ont de meilleurs résultats à l'école et se débrouillent mieux en société et dans la vie en général.

Habitude

Les recommandations citées ci-dessous devraient devenir une habitude au quotidien. Comme il est impossible de les appliquer d'un coup, il est mieux de progresser pas à pas. Des règles comme celle qui vise à réduire le temps consacré à la télévision, risque de prendre du temps. C'est pourquoi il est toujours bon de garder en mémoire la règle principale qui est que la perfection n'existe pas.

En savoir plus sur:

Nos partenaires