Des médicaments connectés disponibles sur le marché

05/12/14 à 14:34 - Mise à jour à 10/12/14 à 14:32

L'entreprise pharmaceutique allemande Merck vient de lancer sur le marchédeux médicaments connectés. Il s'agit d'un traitement pour la sclérose en plaques et d'un autre pour le déficit d'hormone de croissance.

Des médicaments connectés disponibles sur le marché

Logo de Merck Serono © Reuters

Merck Serono, une filiale de Merck, a collaboré avec Rebsimart et Flextronic (le fabricant du dispositif) dans le but de développer un nouveau mode de traitement. Il s'agit d'un médicament connecté : un dispositif qui permet de connecter le traitement à une plate-forme web. Le but est d'améliorer de traitement, grâce à cette formule. Ainsi, le médecin sera en mesure de savoir si le patient respecte les doses indiquées, si celles-ci sont efficaces et si le traitement est adéquat.

L'entreprise souligne, toutefois, que seuls le patient et son médecin auront accès aux informations personnalisées qui circuleront au travers d'un site web géré par l'entreprise Verizon. Les informations récoltées ne lui parviendront que de manière anonyme. Ces données lui permettront de vérifier que le dispositif est fonctionnel et utile, d'après le président de Merck Serono France, Pierre-Henry Longeray dans une interview accordée à l'Usine Nouvelle.

Ce concept n'est pourtant pas neuf. En 2011, l'entreprise Sanofi avait déjà sorti une gamme de lecteurs de glycémie connectés et avait entamé une série de travaux sur la télémédecine, mais ces lecteurs ne concernaient que le diabète. La compagnie Merck propose, elle, depuis 2010, un traitement de la sclérose en plaques comportant un mécanisme d'injection électronique.

Nos partenaires