Décès en France de la première femme au monde greffée du visage

06/09/16 à 16:31 - Mise à jour à 16:59

Source: Afp

Le premier patient au monde greffé du visage, la Française Isabelle Dinoire, opérée en 2005 à 38 ans après avoir été défigurée par son chien, est morte "des suites d'une longue maladie", a annoncé mardi l'hôpital universitaire d'Amiens (nord) qui la suivait depuis l'intervention.

Décès en France de la première femme au monde greffée du visage

Isabelle Dinoire © EPA

Le premier patient au monde greffé du visage, la Française Isabelle Dinoire, opérée en 2005 à 38 ans après avoir été défigurée par son chien, est morte "des suites d'une longue maladie", a annoncé mardi l'hôpital universitaire d'Amiens (nord) qui la suivait depuis l'intervention.

Son décès remonte au 22 avril mais il avait été tu depuis afin de préserver l'intimité de sa famille, a indiqué l'établissement dans un communiqué.

Selon le quotidien français Le Figaro, qui a révélé le premier l'information, Isabelle Dinoire avait subi l'hiver dernier "un nouveau rejet du greffon et avait perdu une partie de l'usage de ses lèvres". "Les lourds traitements anti-rejet qu'elle devait prendre à vie avaient favorisé la survenue de deux cancers", ajoute le journal.

Défigurée par son chien, Isabelle Dinoire avait été en 2005 la première personne au monde à bénéficier d'une greffe du triangle facial formé par le nez, la bouche et la mâchoire.

L'opération avait été réalisée par une équipe comprenant le professeur Jean-Michel Dubernard, chirurgien français mondialement connu pour avoir effectué la première greffe d'une main en 1998, et le professeur Bernard Devauchelle, spécialiste de chirurgie maxillo-faciale.

La transplantation avait été réalisée à partir d'un greffon prélevé sur une donneuse en état de mort cérébrale encéphalique, avec l'autorisation de sa famille.

En savoir plus sur:

Nos partenaires