De plus en plus de jeunes mères optent pour une mastectomie préventive

03/07/14 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

À l'instar de l'actrice Angelina Jolie, de plus en plus de femmes porteuses d'un gène défectueux susceptible de causer un cancer du sein subissent une amputation du sein. "Elles ne retrouvent leur tranquillité d'esprit qu'une fois délivrées de leurs seins".

De plus en plus de jeunes mères optent pour une mastectomie préventive

© iStock

L'information est confirmée par deux chirurgiens plastiques dans les quotidiens De Morgen et Het Laatste Nieuws. "Nous assistons à une nette évolution vers l'amputation préventive et la reconstruction" explique Phillip Blondeel (UZ Gand), délégué de l'association professionnelle de chirurgiens plastiques.

Bombe à retardement

Cette évolution se produit autant auprès des femmes ayant déjà survécu à une tumeur qu'auprès des porteuses du gène du cancer du sein (BRCA) encore épargnées par la maladie. Selon le chirurgien Steven Colpaert (AZ Monica à Anvers), ce sont surtout les jeunes mamans qui insistent pour subir une mastectomie. "Elles veulent voir grandir leurs enfants, mais éprouvent l'impression de porter une bombe à retardement. Elles ne retrouvent leur tranquillité d'esprit qu'une fois délivrées de leurs seins".

Crainte

"La crainte de la maladie était plus grande que la crainte d'une mastectomie" témoigne une patiente ayant subi une amputation préventive et une reconstruction. Les médecins eux-mêmes estiment de plus en plus que la mastectomie préventive soit la stratégie la plus sensée et la plus sûre.

Belga/CB

Nos partenaires