De l'embonpoint ? C'est la faute de vos amis

02/06/15 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Source: Le Figaro

Des chercheurs australiens sont arrivés à la conclusion que nous imitons ceux qui nous entourent lorsqu'il s'agit d'habitudes alimentaires. Notre entourage influencerait nos menus même lorsque nous sommes seuls.

De l'embonpoint ? C'est la faute de vos amis

© iStock

Des chercheurs de l'Université de New South Wales, en Australie, ont établi un lien entre notre prise de poids et nos amis. Pour cela, ils ont compilé 38 études sur le sujet et publié leur conclusion dans Social Influence. Il en est ressorti que nos habitudes alimentaires seraient influencées par ceux avec qui nous partageons nos repas. Au point de modifier notre véritable appétit. Ce phénomène de mimétisme signifie que si l'on se trouve avec des gens qui ont un appétit de moineaux, on aura tendance à manger moins et au contraire que l'on mangera plus si l'on dîne avec des amateurs de portions gargantuesques. Un comportement inconscient qui pourrait être une des causes de l'obésité ou de l'anorexie précise Le Figaro.

Souvent quand on ne sait pas quoi manger, on s'inspire de ceux qui nous entourent. Un ajustement instinctif à l'environnement en quelque sorte. Selon Lenny Vartanian, psychologue et principal auteur de l'étude, il s'agit de modélisation sociale. Le "débit" des repas est aussi influencé par ceux avec qui on mange. Si la personne mange vite, on aura aussi tendance à engouffrer son repas et à ingurgiter de grandes portions. Tout comme lorsque nos amis prennent un dessert, on va spontanément en prendre aussi. Ou finir notre assiette lorsqu'on est invité. Même si on n'a plus faim. Comme l'indique Laurence Haurat, psychologue et nutritionniste à Paris, dans Le Figaro, c'est parce que "la pression du groupe est très lourde, car c'est avant tout un plaisir partagé".

En savoir plus sur:

Nos partenaires