Davantage de transplantations d'organes en 2015

18/01/16 à 18:09 - Mise à jour à 18:08

Source: Belga

En 2015, la Belgique comptait 28 donneurs d'organe par million d'habitants, pour 25,2 l'année précédente, ressort-il de chiffres du SPF Santé publique. Notre pays arrive ainsi deuxième derrière la Croatie (37,6) parmi les huit pays d'Eurotransplant, une organisation qui facilite la circulation des organes entre certains pays européens.

Davantage de transplantations d'organes en 2015

© iStock

Le nombre de transplantations d'organes réalisées en Belgique a augmenté de 15% en 2015, pour atteindre 943 transplantations. En 2014, 819 opérations de ce type avaient été effectuées. L'année 2015 établit un nouveau record en la matière, après les 940 de 2012.

Un ou plusieurs organes ont été prélevés sur 315 personnes décédées et 90 personnes en vie. L'âge moyen d'un donneur est de 52 ans.

"L'année dernière, 943 personnes ont eu la chance de recevoir un organe. Mais malgré le nombre croissant de donneurs et de transplantations, la liste d'attente totale a augmenté de 3%", précise Luc Colenbie, expert du SPF Santé publique et coordinateur des transplantations à l'UZ Gent. "Pour le moment, 1.288 personnes attendent un organe, contre 1.248 l'année dernière."

La liste d'attente s'est essentiellement allongée pour les coeurs (+ 26%) et les poumons (+ 24%). Elle a diminué en ce qui concerne les reins (- 1%), qui restent les organes les plus "demandés" (813 personnes en attente) devant le foie (172, soit +0,5%), le coeur (110) et le poumon (102).

"Selon la loi, chaque Belge, domicilié depuis six mois au moins, est donneur, sauf si il/elle a exprimé son désaccord", rappelle Luc Colenbie. "De plus en plus de Belges vont aussi eux-mêmes à la maison communale pour s'enregistrer comme donneur volontaire." En 2015, le registre national comptait 211.205 déclarations en ce sens, pour 187.304 déclarations de refus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires