Comment ne pas avoir ses règles en vacances ?

02/08/13 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Le Vif

Pendant les vacances, les femmes préfèreraient s'en passer. Les postposer n'est pourtant pas si compliqué et c'est sans danger pour sa santé. Explications.

Comment ne pas avoir ses règles en vacances ?

© Thinkstock

Des générations de femmes se sont persuadées que les règles étaient bénéfiques pour leur santé. Ce phénomène si typiquement féminin et mensuel permettrait, d'une manière ou d'une autre, de purifier son corps. Pourtant, rien n'est moins vrai. Les règles sont le fruit d'une réaction hormonale. Lors de chaque première moitié de cycle, l'utérus se recouvre d'une couche pour accueillir un éventuel embryon. S'il n'y a pas de fécondation, cette couche est "évacuée" au travers des règles.

La légende qui prétend que le sang des règles a des effets néfastes sur certaines préparations culinaires tels que la mayonnaise, la crème fouettée ou le pain est tout à fait risible. Pourtant, de nombreuses croyances sont encore vivaces.

Des nouveaux concepts

Lorsque sont apparus les premiers contraceptifs dans les années 60, on a tenu compte de ces superstitions. La pilule a donc été conditionnée de telle façon qu'on la prend durant trois semaines et que les saignements apparaissaient durant la semaine "de pause". Ce n'est pourtant pas un vrai cycle menstruel, puisque la pilule bloque l'ovulation, mais plutôt un saignement provoqué par les hormones synthétiques. Les chercheurs auraient pu développer une pilule qui ne provoque pas de saignement, sauf que cela aurait plus que probablement tué dans l'oeuf cette avancée pour les femmes.

Maintenant que les superstitions sont moins vivaces, de nouveaux contraceptifs qui provoquent des règles plus courtes ou plus épisodiques débarquent pourtant sur le marché. Par exemple, il existe désormais une plaquette qui comporte 28 pilules au lieu de 21 : 26 avec des hormones et 2 placebos.

En pratique

La plupart des femmes prennent des pilules par plaquettes de 21, toutes identiques avec indication des jours, interrompue par 7 jours de pause. C'est aussi la solution la plus simple si l'on souhaite ne pas avoir ses règles sur une certaine période puisqu'il suffit d'enchaîner les plaquettes sans interruption, et ce, sur plusieurs mois. Dans le cas des plaquettes de 28 , on doit laisser tomber les deux placebos. Si vous utilisez un anneau vaginal, là aussi c'est très simple. Il suffit d'en remettre un nouveau après trois semaines. Si vous n'utilisez aucun moyen de contraception, et bien qu'il existe des préparations à base d'hormones, le plus pratique est tout de même de se mettre à la pilule quelque temps avant les vacances.

Limité dans le temps

Prendre la pilule en continu a quelques autres avantages que l'absence de règles telle que point de syndrome prémenstruel, mal de tête ou migraine. Cela a aussi quelques inconvénients : les règles restent une preuve qu'on n'est pas enceinte ce qui peut en rassurer certaines. On avale aussi plus d'hormone puisqu'on n'a pas une semaine de pause. Par ailleurs en cas de trop longue période de prise en continu, il arrive qu'il y ait des pertes de sang en milieux de cycles, soit justement ce qu'on cherchait à éviter.

Marleen Finoulst / Trad ML

Nos partenaires