Comment devenir émotionnellement intelligent ?

16/04/15 à 11:17 - Mise à jour à 11:16

Source: New York Times

Le psychologue Daniel Goleman, auteur du livre " Leadership : le pouvoir de l'intelligence émotionnelle ", explique au New York Times comment devenir émotionnellement intelligent pour parvenir à gérer et à identifier ses propres émotions, mais aussi celles des autres, pour vivre en harmonie avec les personnes qui vous entourent.

Comment devenir émotionnellement intelligent ?

© iStock

Dans la vie, l'intelligence cognitive ne suffit pas. Selon le psychologue Daniel Goleman, il faut également être "émotionnellement intelligent" pour trouver sa place dans la société. Il divise l'intelligence émotionnelle en quatre piliers : la confiance en soi, la gestion de soi, l'empathie et les compétences relationnelles.

Concernant la confiance en soi, il est important qu'elle soit réaliste, affirme le professeur Goleman au New York Times. "Vous êtes conscients de vos propres atouts, mais également de vos limites. Vous utilisez vos propres compétences et vous savez demander de l'aide lorsque c'est nécessaire", explique-t-il.

Il est également important de connaitre ses propres émotions, de comprendre ses propres sentiments. "Si vous êtes, par exemple, conscient de ce qui vous met en colère, il est plus facile de gérer cette colère", commente le professeur.

Concernant la gestion de soi, il affirme qu'il est utile de se résilier : "rester calme sous la pression et se remettre rapidement d'un accès d'énervement est un atout. En cas de crise, les gens se tournent vers le leader pour se rassurer, si celui-ci reste calme, alors il n'y a pas de raison de paniquer".

Il est également nécessaire de garder un certain équilibre émotionnel, selon Daniel Goleman. "Au lieu de bondir agressivement sur les gens, expliquez-leur calmement ce qui ne va pas et offrez-leur une solution".

La motivation est également essentielle : "vous continuez à aller de l'avant et êtes concentré sur vos objectifs, malgré les revers".

Concernant l'empathie, le psychologue préconise de se mettre à la place des autres pour comprendre leurs perspectives et leurs émotions. Apprendre à percevoir les émotions des autres permet une meilleure communication, affirme-t-il. Il faut également écouter les autres et prendre le temps de comprendre ce qu'ils disent sans les interrompre.

Concernant les compétences relationnelles, le professeur recommande de communiquer de façon convaincante : "il faut être persuasif, clair et bien définir ses objectifs pour obtenir ce que l'on veut".

Enfin, il ne faut pas négliger le rire : "les gens travailleront de manière détendue avec vous, s'il est permis de rire en votre présence".

En savoir plus sur:

Nos partenaires