Comment crée-t-on un enfant narcissique?

10/03/15 à 12:21 - Mise à jour à 12:21

Source: Knack

Qui porte la responsabilité de l'avènement de ces irritants petits enfants narcissiques ? Une étude hollandaise démontre que les parents feraient bien de ne pas trop encenser les qualités de leurs chérubins.

Comment crée-t-on un enfant narcissique?

© .

Le magazine américain Proceedings of the Nationale Academy of Sciences publie une étude qui porte sur le narcissisme chez les enfants. Ainsi, 565 enfants et leurs parents ont été suivis durant un an et demi et vus à quatre reprises tous les 6 mois. L'étude souhaitait établir les origines de cet égoïsme poussé à l'extrême. L'objet de l'étude sont des enfants âgées entre 7 et 12 ans, l'âge où, selon le Times.com, les penchants narcissiques se développent. Lors de l'étude, les chercheurs ont prêté attention à la manière dont les parents jugeaient les enfants. Et cela a été mesuré à l'aide de phrases comme "mon enfant est un bel exemple qui devrait être suivi par les autres enfants."

Il en ressort que les parents joueraient un rôle dans l'avènement des narcissiques. En effet, des parents qui mettent leurs enfants sur un piédestal en disant d'eux qu'ils ont "un truc en plus que les autres", ou sous-entendent que leur enfant si spécial mérite un peu mieux dans la vie, ont plus de chances d'avoir des enfants avec un plus haut score aux tests de narcissisme que ceux qui n'avaient pas fait l'objet de tant de louanges.

Pourquoi le narcissisme n'est pas bon ?

Eddie Brummelman l'auteur principal de l'étude de l'université d'Amsterdam stipule que l'agressivité est l'un des aspects les moins agréables des narcissiques. Lorsque quelqu'un de narcissique ne reçoit pas l'admiration qu'il estime être en droit d'attendre ou qu'il est critiqué ou encore rejeté, il peut devenir très agressif. Time.com précise encore que les narcissiques ont plus de chance de souffrir d'addiction.

Pas une bonne idée

"Or encenser à outrance son enfant n'est pas bon. Ni pour l'enfant, ni pour la société" précise l'un des auteurs de l'étude, Brad Bushman, professeur en communication et en psychologie à l'université de l'Ohio dans The Guardian. "Les enfants croient les parents lorsque ces derniers leur disent qu'ils ont quelque chose en plus que les autres."

La confiance en soi grâce à l'affection

L'étude montre aussi que plutôt que de gonfler à bloc l'ego de son enfant, l'affection et les encouragements sont une bien meilleure stratégie. Des enfants à qui l'on dit régulièrement qu'on est content de le voir ont davantage confiance en soi, sans pour autant être narcissiques. Ces enfants ne se trouvent pas mieux que les autres, ils sont juste contents de ce qu'ils sont et s'aiment tels qu'ils sont. "Les gens qui ont beaucoup de confiance en eux pensent qu'ils sont aussi bien que les autres, les narcissiques pensent qu'ils sont mieux que les autres." précise encore Bushman au journal britannique. Les parents ne font cependant pas toute la différence : "comme tous les traits de caractère, le narcissisme est en partie génétique et aussi intrinsèquement lié à l'enfant" précise encore l'étude.

En savoir plus sur:

Nos partenaires