Cinq bonnes raisons pour manger du chocolat

28/02/14 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Le Vif

On entend régulièrement parler des effets du chocolat sur la santé, l'humeur, la libido... Mais ces affirmations sont-elles étayées par des arguments scientifiques ?

Cinq bonnes raisons pour manger du chocolat

© Thinkstock

1 Bon pour le coeur

Le cacao constitue une source naturelle d'antioxydants, plus particulièrement de polyphénols. Ces substances bioactives sont présentes aussi dans les légumes et les fruits. Les polyphénols se répartissent en divers sous-groupes, dont les flavonoïdes. Ceux-ci se retrouvent non seulement dans les fèves de cacao, mais aussi dans le thé, les légumineuses, le vin rouge... C'est le chocolat noir qui contient les concentrations les plus élevées de flavonoïdes.

Selon certaines indications, ces substances ont un effet bénéfique sur les vaisseaux sanguins, ce qui explique que les mangeurs de chocolat courent un risque moindre d'infarctus, d'AVC et de diabète. Le chocolat pur surtout est préconisé. Une étude globale (1) confirme cette influence positive, ce qui ne veut pas dire qu'il faut manger du chocolat pour diminuer un risque existant de maladie cardiovasculaire.

2 Effet positif sur l'humeur

L'effet boostant du chocolat est imputé à la théobromine, un alcaloïde apparenté à la caféine, présent en hautes concentrations dans le cacaoyer (theobroma cacao). Le chocolat fondant possède la concentration la plus élevée. Mais ce n'est pas la seule : le chocolat contient diverses substances bioactives sur le cerveau qui augmentent entre autres la concentration de sérotonine, la molécule qui fait défaut aux personnes dépressives. Une étude globale (2) regroupant huit études démontre que la consommation de chocolat influence positivement l'humeur et/ou diminue les idées noires. Quant à savoir si cet effet remontant résulte des substances bioactives dans le chocolat comme la théobromine, ou de la sensation agréable créée par le goût et l'odeur d'un carré de chocolat fondant sur la langue - voire d'une combinaison des deux ! -, cela n'a pas encore été clairement établi.

3 Coup de fouet pour la vie sexuelle ?

L'auteure américaine Marrena Lindberg conseille une consommation quotidienne de chocolat fondant dans son ouvrage The orgasmic diet (3), présenté comme un régime révolutionnaire qui élèverait la libido vers des sommets insoupçonnés. Selon elle, qui prétend "pouvoir avoir des centaines d'orgasmes par jour", rien de tel que quelques morceaux de chocolat fondant chaque jour. Dans la foulée, le fabricant de chocolat Callebaut a promis il y a quelques années de lancer sur le marché ce qu'il appelle du "chocolat turbo", sorte de "Viagra comestible" qui augmenterait l'afflux de sang vers les parties génitales et améliorerait donc les performances sexuelles. Malheureusement, les aliments prétendument aphrodisiaques n'existent pas.

4 Le lait chocolaté améliore les prestations sportives

Le lait au chocolat est en effet une bonne alternative aux boissons sportives classiques pour refaire ses réserves de liquide et de sucre après un effort sportif intense. Si la recherche en est encore à ses débuts, les preuves ne cessent de s'accumuler. Dans une des études sur la question (4), des cyclistes entraînés ont dû d'abord rouler à fond, jusqu'à épuiser leur réserve de sucre. Ils ont ensuite reçu du lait chocolaté ou une boisson énergétique, contenant la même quantité de sucres. Quatre heures plus tard, ils remontaient sur leur bécane : le groupe "lait au chocolat" a alors pédalé 50 % plus longtemps que le groupe "boisson énergétique".

5 Risque moins élevé de maladie d'Alzheimer ?

Diverses études établissent un lien entre la consommation d'aliments riches en flavonoïdes, dont le thé et le chocolat, et le fonctionnement cognitif, notamment la mémoire. Dans une de ces études (5), auxquelles ont participé 90 septuagénaires, trois groupes de 30 "cobayes" ont été formés, recevant chaque jour une boisson contenant une dose faible, moyenne ou élevée de cacao. Ils devaient éviter d'autres sources de flavonoïdes, comme le vin rouge et le thé. Après huit semaines en moyenne, ceux qui buvaient les doses les plus élevées de cacao obtenaient de meilleurs résultats aux tests de mémoire. Mais attention ! Cela ne prouve pas pour autant que le cacao diminue le risque de maladie d'Alzheimer.

6 Oui mais... Le chocolat fait grossir

Le chocolat contient beaucoup de graisse et fait grossir. Une barre de chocolat fondant ou au lait (environ 45 g) contient 15 g de graisse ou 240 kilocalories. Pour les perdre, il faudra marcher 53 minutes, nager 19 minutes ou rouler 31 minutes à vélo. La graisse de chocolat augmente en outre le taux de "mauvais" cholestérol et de ce fait aussi le risque de maladies cardiovasculaires. Autrement dit, tout est dans la mesure : un morceau de chocolat de temps en temps, c'est bon pour la santé, mais une barre de chocolat tous les jours, c'est beaucoup trop et cela réduit à néant l'effet positif sur le coeur et les artères.

Nos partenaires