Chine : le virus H7N9 de la grippe aviaire se propage

13/04/13 à 09:22 - Mise à jour à 09:22

Source: Le Vif

Une fillette de 7 ans est porteuse du virus H7N9 de la grippe aviaire à Pékin, le premier cas officiellement rapporté dans la capitale chinoise, ont annoncé samedi les autorités sanitaires citées par l'agence Chine nouvelle.

Chine : le virus H7N9 de la grippe aviaire se propage

© Reuters

La souche H7N9 de la grippe aviaire, qui ne s'était jusque-là pas transmise à l'homme, a infecté une quarantaine de personnes dans l'est de la Chine, à Shanghai et autour de Shanghai, et le cas confirmé à Pékin est la première infection humaine loin de cette région, signe que le virus se propage. Le dernier bilan des autorités sanitaires fait état de onze morts parmi les personnes infectées.

Shanghai, capitale économique de la Chine, a pris des mesures pour tenter de circonscrire la souche infectieuse, tandis que la filière avicole chinoise est durement touchée par contrecoup sur le plan commercial.

Il n'existe aucune preuve d'une transmission d'homme à homme du virus H7N9, a assuré l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), Bernard Vallat, a qualifié jeudi d'"assez exceptionnelle" la situation créée par le virus H7N9 de la grippe aviaire car sa détection est "très difficile" chez les volailles.

La grippe aviaire la plus commune, celle du virus H5N1, avait fait plus de 360 morts dans le monde entre 2003 et le 12 mars 2013, selon l'OMS. Les scientifiques craignent qu'une mutation virale ne permette des contaminations d'homme à homme, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires