Ces allergies bizarres, mais aussi très rares

24/04/15 à 11:42 - Mise à jour à 20/08/15 à 11:52

Source: Bodytalk

Environ un quart de la population belge souffre de l'une ou l'autre forme d'allergie. On connaît les pollens, acariens et autres arachides, mais d'autres peuvent être plus surprenantes et nettement plus rares. En voici huit.

Ces allergies bizarres, mais aussi très rares

© iStock

1. La lumière

La plupart des gens ont probablement déjà entendu parler de l'allergie au soleil, une réaction immédiate, transitoire et qui disparaît (généralement) d'elle-même. Mais certaines personnes développent une réaction persistante due à la lumière. Elle se manifeste par une réaction d'hypersensibilité et d'intolérance non seulement au rayonnement UV du soleil, mais aussi à la lumière visible, même par temps nuageux et au cours des mois d'hiver. Certaines formes extrêmes forcent les patients à vivre dans la pénombre toute l'année durant et à couvrir soigneusement toutes leurs fenêtres.

2. Les chaussures

Si vous avez les pieds qui "brûlent" ou la peau douloureuse et craquelée (eczéma) après avoir porté des chaussures en cuir, vous êtes peut-être allergique aux produits chimiques (liaisons chrome et cobalt) utilisés pour le tannage et la teinture du cuir ou à d'autres substances utilisées dans la fabrication du produit fini, comme la colle ou les résines. La solution ? Porter des souliers exempts de ces allergènes, tout simplement... Les vêtements aussi peuvent contenir des substances et produits chimiques susceptibles de provoquer des réactions cutanées.

Ces allergies bizarres, mais aussi très rares

© iStock

3. Le contact

Le dermographisme est une autre forme d'allergie de contact qui se manifeste par de l'urticaire. Elle doit son nom au fait qu'il est possible, chez les patients qui en souffrent, d'écrire sur la peau d'une pression de l'ongle. Environ 4 % de la population présentent une telle hypersensibilité à la pression. Le plus infime contact d'une autre personne, d'un vêtement ou d'une serviette-éponge peut provoquer chez ces personnes des réactions telles que prurit, taches rouges ou gonflements...

4. Le sexe

L'allergie au sperme est évidemment passablement problématique pour les femmes qui veulent tomber enceintes. Du fait des symptômes qu'elle provoque (sensation de brûlure au niveau du vagin, démangeaisons, éruption cutanée), elle est souvent confondue avec l'une ou l'autre maladie sexuellement transmissible. Ses causes sont toujours à l'étude, mais on suspecte que la substance responsable se trouve dans le liquide prostatique. La meilleure solution pour contourner le problème est d'utiliser un préservatif et d'avoir recours à l'insémination artificielle en cas de désir de grossesse.

Ces allergies bizarres, mais aussi très rares

© iStock

5. Le froid... et la chaleur

L'exposition à de faibles températures, à l'air froid ou à l'eau fraîche peut quelquefois provoquer des symptômes passablement déplaisants tels que démangeaisons, plaques rouges et peau gonflée. Autant dire qu'une promenade par une belle journée d'hiver peut être une expérience passablement douloureuse... La libération massive d'histamines peut provoquer une chute de tension susceptible d'entraîner un évanouissement, un choc voire la mort dans certains cas extrêmes.

Si certaines personnes sont donc intolérantes au froid, d'autres ne supportent absolument pas la chaleur. Les symptômes sont globalement les mêmes, mais ils se manifestent suite à une augmentation de la température corporelle sous l'effet du sport, d'une douche, d'une visite au sauna, d'une couverture trop chaude ou même d'un repas un peu trop épicé !

6. Le sport

C'est sans doute une excuse parfaite pour les paresseux, mais une forme d'allergie au sport existe bel et bien et a été mentionnée plus d'un millier de fois dans la littérature scientifique depuis les années 70. Dans les formes légères, l'effort provoque simplement de l'urticaire. Dans les cas plus graves, une réaction anaphylactique induite par l'effort peut survenir, avec une chute brutale de la tension et des difficultés respiratoires. Les médecins pensent toutefois que le problème pourrait être lié surtout à la consommation de certains aliments ou médicaments avant l'activité sportive.

7. Les GSM

Autrefois fréquente, l'"allergie au GSM" - qui se manifeste par l'apparition de démangeaisons, de boutons et de cloques (eczéma) sur l'oreille et la joue - appartient largement au passé depuis que la réglementation européenne a restreint l'utilisation du nickel. Cette substance peut néanmoins encore être présente dans les boutons, le cadre des écrans LCD ou les écouteurs des GSM. La réglementation européenne a également réduit la présence du nickel dans les bijoux ou accessoires bon marché (boucles de ceinture, boutons, etc.), mais des réactions cutanées restent possibles car ces produits sont souvent importés depuis des pays non européens sans faire l'objet d'aucun contrôle...

Ces allergies bizarres, mais aussi très rares

© iStock

8. L'eau

Nous avons tous besoin d'eau pour vivre et notre corps lui-même se compose à 60 % d'eau. Une allergie à ce liquide vital semble donc inconcevable... et pourtant, elle a bel et bien été constatée ! Chez les personnes qui en souffrent, une douche, une baignade, la pluie et même les larmes ou la transpiration provoquent l'apparition de plaques rouges douloureuses, de démangeaisons et de vergetures. Les symptômes disparaissent généralement d'eux-mêmes en 15 à 30 minutes, mais dans les cas les plus graves, il peut arriver que la gorge du patient gonfle lorsqu'il boit de l'eau. Les mécanismes qui sous-tendent cette réaction ne sont pas encore connus à l'heure actuelle.

Sven Deferme

En savoir plus sur:

Nos partenaires