Bracelets Loom : la prudence est de mise

23/07/14 à 13:50 - Mise à jour à 13:49

Source: Le Vif

Beaucoup d'enfants ont succombé à la mode des bracelets Rainbow Loom, ces bracelets multicolores en caoutchouc que l'on enroule autour de ses doigts afin d'en faire des chaînes colorées. Il faut cependant rester vigilant. Plusieurs enfants se sont récemment blessés, au point que des experts de la santé s'inquiètent des risques que ceux-ci représentent et tirent la sonnette d'alarme. Voici quelques conseils afin de protéger au mieux vos enfants.

Bracelets Loom : la prudence est de mise

© Boston Globe via Getty Images

Ne pas dormir avec les bracelets Loom

Si vos enfants ont du mal à quitter leurs bracelets même pour aller dormir, vous allez devoir intervenir. Récemment, en Angleterre, un petit garçon s'est couché avec ses bracelets autour des doigts. Lorsque sa maman s'en est aperçue, ceux-ci étaient bleus. Elle a pu les retirer à temps pour rétablir la circulation. Pour Oreste Battisti, professeur de pédiatrie à l'ULG, le risque de garrotage est bien réel. Il est à surveiller surtout chez les plus jeunes. "Vous avez des petites artères qui sont comprimées et du coup, le sang n'arrive plus. Au-delà de ce garrotage, il peut y avoir un phénomène de nécrose, donc de mort tissulaire, qui peut évidemment être très embêtant". Il n'est donc pas conseillé de les laisser autour des mains et des bras de vos enfants.

Conseillez-leur de les laisser sur leur table de nuit. Il vaut mieux également éviter ce type de parure chez les enfants épileptiques, étant donné qu'ils n'ont pas la même réactivité face à la douleur causée par le phénomène de garrot.

Prudence à la fabrication

Ces élastiques ont le malheur de bondir de tous les côtés. Lorsque votre enfant les entrelace, il est possible qu'il se blesse en le lâchant. En effet, en Grande-Bretagne, le petit Kyle (7 ans) a récemment été blessé accidentellement à l'oeil par son frère qui fabriquait le bracelet Loom à côté de lui. Le garçonnet a dû subir une intervention chirurgicale pour rétablir sa vue, révélait le Daily Mail.

Attention aux allergies

Grâce à leurs couleurs différentes, les adeptes ont un choix quasi infini. À ce propos, dans "L'Avenir", Marika Raemaker, l'importatrice de la marque Rainbow Loom, mettait en garde contre les copies vendues bon marché. Apparemment, certaines marques low-cost affichent la mention CE, qui garantit la sécurité des consommateurs, mais sans avoir réellement les certificats. "On ne connaît pas encore les répercussions, ni de la structure élastique, ni des peintures que l'on met autour, donc, il y a quand même des composants qui demandent d'être prudents", ajoute le professeur Battisti.

Ils ne sont pas comestibles

Comme toutes les petites pièces facilement avalables, il est prudent de les éloigner des enfants de moins de 3 ans qui pourraient les ingurgiter. Il est donc recommandé de respecter les consignes d'âge, inscrites sur le sachet contenant ces petits bracelets multicolores.

Évidemment, n'importe quel jouet est potentiellement dangereux pour les petits, les bracelets Loom n'échappant pas à la règle. Cependant, une simple mesure prudence devrait être largement suffisante, et ce, afin que les enfants puissent continuer de s'amuser en toute sécurité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires