Après une naissance, les parents perdent 44 jours de sommeil

25/09/13 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Le Vif

Avec l'arrivée de leur nouveau-né, les jeunes parents ne dormiraient plus que 5,1 heures par nuit en moyenne. Sur une année, cela représente 44 jours de sommeil perdus.

Après une naissance, les parents perdent 44 jours de sommeil

© Think Stock

Les résultats de cette enquête britannique ont de quoi effrayer les futurs parents. Ils ne dormiront plus que 5,1 heures lorsque leur bébé sera là, soit trois heures de moins que la moyenne recommandée par les experts. En une semaine, ce sont donc 20 heures de sommeil perdues, soit, sur une année entière, 44 jours.

Pleurs et biberons sont les principales causes

Cette perte de sommeil s'explique principalement par la nécessité de se lever en pleine nuit pour nourrir le bébé. C'est ce qu'ont déclaré 62 % des 1800 personnes interrogées à propos de leurs habitudes de sommeil.

Pour 57 % des sondés, ce sont les pleurs du nourrisson qui les empêchent de dormir, tandis que 34 % des parents affirment qu'ils souffrent d'insomnie, car ils sont inquiets pour la sécurité de leur enfant. Enfin, plus d'un quart des nouveaux parents (27 %) profite du temps où leur enfant dort pour s'occuper des tâches ménagères.

Si ces mauvaises nuits ne sont pas bonnes pour la santé des parents, elles ne semblent pas l'être non plus pour la santé des couples : un divorce sur trois serait, en partie, dû aux pleurs intempestifs d'un nouveau-né, d'après un sondage organisé récemment en Grande-Bretagne par la chaîne Channel 4.

En savoir plus sur:

Nos partenaires