Anvers : un hôpital va mesurer objectivement la douleur

07/07/14 à 15:44 - Mise à jour à 15:44

Source: Le Vif

L'hôpital universitaire d'Anvers (UZA) s'est équipé de deux appareils capables de mesurer la douleur ressentie par les patients de manière objective, indique l'établissement lundi dans un communiqué. Il s'agit d'une première mondiale.

Anvers : un hôpital va mesurer objectivement la douleur

© Thinkstock

Ces deux appareils ont été développés par la firme israélienne Medoc, avec laquelle l'UZA collabore depuis des années, et sont utilisés pour la première fois dans un centre hospitalier. Le premier appareil permet de mesurer la douleur aiguë ressentie par les patients grâce à un capteur posé sur un doigt. Cet outil prend en compte sept paramètres, dont la pression sanguine et la résistance de la peau. Une formule mathématique détermine ensuite le niveau de la douleur ressentie.

L'autre appareil est destiné aux patients souffrant de douleur chronique et mesure si le système de contrôle de la douleur fonctionne correctement, et ce en réaction à de petites ou grandes différences de températures. "Nous voulons utiliser ces outils à grande échelle, par exemple lors d'opérations chirurgicales ou pour contrôler la douleur ressentie par les patients plongés dans le coma, ou ceux souffrant de douleur chronique généralisée", explique le professeur et coordinateur du centre multidisciplinaire de la douleur d'UZA Guy Hans. Selon lui, ces outils sont "une véritable avancée pour la recherche sur la douleur". Ces appareils coûtent entre 40.000 et 80.000 euros.

Nos partenaires