Santé: Espagne et Grèce, pays qui pourraient être onéreux pour les patients belges

13/04/13 à 09:39 - Mise à jour à 09:39

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs mutuelles s'inquiètent, dans l'édition de cette semaine du Spécialiste, des conséquences de la crise financière sur les factures hospitalières et le remboursement des soins délivrés en Espagne et en Grèce à des touristes ou résidents belges. Les organismes assureurs ont averti l'Inami.

Depuis quelques mois, les organismes assureurs belges reçoivent des factures hospitalières plus élevées qu'avant ou doivent intervenir parce que des patients belges sont invités à payer la quasi-totalité du coût des prestations parce que des hôpitaux refusent la carte européenne d'assurance-maladie (CEAM), selon Le Spécialiste. Par ailleurs, dans plusieurs régions d'Espagne, des problèmes se posent aussi concernant les médicaments. "Les patients doivent les payer eux-mêmes et examiner ensuite avec leur mutualité s'ils ont droit à un remboursement. Ces pratiques nous sont surtout signalées dans les régions touristiques, où la sécurité sociale est considérablement sous pression", signale Geert Messiaen, secrétaire général des Mutualités libérales. En plus du problème du remboursement des frais engagés, il semblerait que certains hôpitaux privés, plus nombreux que les hôpitaux publics dans les régions touristiques, demandent souvent des tarifs plus élevés aux touristes, indique encore Le Spécialiste qui précise encore que l'Inami n'a, pour l'instant, pas reçu de plaintes de patients belges qui auraient dû payer nettement plus pour leurs soins en Espagne ou en Grèce que les citoyens nationaux. (Belga)

Nos partenaires