Sans réaction des autorités, les centres fermés seront en grève dès lundi

14/11/13 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Le Vif

(Belga) Le personnel du centre fermé d'Everberg a repris le travail jeudi matin après un jour de grève. "Nous donnons jusqu'à lundi aux autorités pour clarifier le transfert des centres fermés pour jeunes du niveau fédéral au niveau communautaire. Sans réaction, nous entreprendrons de nouvelles actions", a indiqué le secrétaire du SLFP, Frank Serlet.

Les personnels des centres fermés pour jeunes d'Everberg, Tongres et de Saint-Hubert demandent la clarté sur de nombreux sujets, comme le nombre d'employés qui seront transférés, les critères de sélection, le statut du personnel transféré ou encore les primes. La date même de la communautarisation n'est pas claire non plus, même si on évoque mai 2014. "Le personnel de Tongres tiendra une réunion vendredi pour examiner la situation. La même réunion se fera lundi à Everberg", indique Frank Serlet. "Nous avons tenté de réveiller les autorités avec les actions des derniers jours sans qu'aucune réponse ne soit venue de l'administration pénitentiaire. Si nous n'avons pas de réaction pour lundi, de nouvelles actions seront entreprises." Les syndicats déplorent l'incertitude qui plane depuis des semaines sur le statut du personnel des trois centres fermés fédéraux pour jeunes (Everberg, Tongres et Saint-Hubert). (Belga)

Nos partenaires