Sandy - Les Américains mécontents face à la pénurie d'essence

02/11/12 à 16:02 - Mise à jour à 16:02

Source: Le Vif

(Belga) La pénurie d'essence et les difficultés à rétablir le courant entravent le retour à la normale au nord-est des Etats-Unis, après le passage dévastateur de l'ouragan Sandy. Des échauffourées ont éclaté dans plusieurs stations d'essence et les compagnies d'électricité ont fait savoir que certaines zones pourraient rester privées de courant jusqu'au 11 novembre, indique vendredi la presse anglophone.

Sandy - Les Américains mécontents face à la pénurie d'essence

Dans le New Jersey et à New York, de longues files d'attente se sont formées devant les quelques stations d'essence ouvertes. Le tenancier d'une station-service du New Jersey raconte qu'il a travaillé 36 heures sans interruption, mais que face aux tensions entre les clients, il a dû appeler la police et suspendre le service, le temps que ces derniers retrouvent leur calme, rapporte le New York Times. Vendredi, plus de la moitié des stations-services des Etats du New Jersey et de New York étaient encore fermées, selon la BBC. En outre, les prix des carburants ont fortement augmenté. Quant à l'électricité, les autorités espèrent pouvoir rétablir le courant samedi à Manhattan et dans certains quartiers de Brooklyn, où plusieurs stations de métro pourront rouvrir. A l'heure actuelle, les trains circulent gratuitement et le co-voiturage est de rigueur. Un minimum de trois passagers est imposé par voiture. A la suite du passage de l'ouragan, un bilan provisoire fait état d'au moins 90 morts aux Etats-Unis et les dégâts sont estimés à 50 milliards de dollars. (MUA)

Nos partenaires