Sandy - Fin de l'alerte sur la plus vieille centrale nucléaire

31/10/12 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Source: Le Vif

(Belga) La procédure d'alerte qui avait été enclenchée lundi sur la plus vieille centrale nucléaire des Etats-Unis après le passage de l'ouragan Sandy a été levée mercredi, a indiqué l'opérateur du site.

Bâtie en 1969 dans le New Jersey (est), la centrale d'Oyster Creek "n'est plus en état d'alerte" depuis 08H52 HB, après que le niveau d'eau dans la structure de refroidissement du réacteur est "retourné à la normale", a déclaré la société Exelon dans un communiqué. Les pluies diluviennes ayant accompagné le passage de l'ouragan Sandy avaient porté le niveau d'eau à l'intérieur de la structure de refroidissement au-delà des seuils habituels, conduisant l'opérateur à déclarer l'état d'alerte. Le circuit d'approvisionnement électrique de la centrale, dont le réacteur était déjà à l'arrêt pour maintenance, avait par ailleurs été endommagé par les intempéries, obligeant à recourir aux générateurs de secours. "Le système électrique a été rétabli et (nos équipes) travaillent pour déterminer la cause de la panne", a ajouté la société Exelon. Appelée à être démantelée en 2019, la centrale d'Oyster Creek est la plus ancienne en activité aux Etats-Unis et suscite l'inquiétude de certains experts. Le passage de Sandy, qui a privé d'électricité plus de 8 millions de foyers, a également conduit à la fermeture de trois réacteurs répartis dans le nord-est du pays, durement frappé par l'ouragan. Les 104 réacteurs nucléaires en activité aux Etats-Unis fournissent 20% des besoins en électricité du pays. (JAV)

Nos partenaires