Sanctions communales - Une vingtaine de personnes s'opposent aux SAC à Bruxelles

30/05/13 à 13:19 - Mise à jour à 13:19

Source: Le Vif

(Belga) Une vingtaine de personnes ont mis en oeuvre une action symbolique, jeudi matin, devant le palais de justice de Bruxelles, pour manifester leur opposition aux SAC, les sanctions administratives communales.

Sanctions communales - Une vingtaine de personnes s'opposent aux SAC à Bruxelles

La plateforme STOP SAC a dénoncé, jeudi, le renforcement des sanctions administratives communales, alors que le parlement fédéral doit voter, ce même jour, la loi qui va durcir ce système. Jeudi, le tribunal de police devait également examiner les recours introduits contre les SAC infligées aux militants qui avaient participé à la manifestation contre un banquet luxueux organisé par le lobby "Friends of Europe", en octobre dernier. L'affaire a toutefois été reportée. Les activistes s'étaient collés des bandes de papier collant sur la bouche et s'étaient munis de panneaux avec slogans. "Les SAC sont arbitraires par nature. Cela doit être aboli", ont-ils déclaré. Ceux-ci considèrent que cette procédure de sanctions que les autorités communales peuvent donner met en péril les droits fondamentaux des citoyens et leur liberté d'expression. "Ce système criminalise les militants pacifiques, essentiellement des jeunes. De plus, les communes utilisent ce moyen pour lutter contre leurs déficits budgétaires", a soulevé Thomas Englebert, porte-parole de la plateforme contre les SAC. Les activistes ont par ailleurs annoncé une manifestation nationale contre les SAC le 26 octobre prochain. (Belga)

Nos partenaires