Saint-Josse-ten-Noode - Des jeunes se plaignent de violences policières durant la nuit de Nouvel An

02/01/13 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs jeunes ont fait état de violences policières commises à leur encontre durant la nuit de Nouvel An à Saint-Josse-ten-Noode et envisageraient de porter plainte auprès du Comité P contre des policiers de la zone Nord, d'après une information parue mercredi dans La Dernière Heure. Alors qu'ils se rendaient à la Gesù Church, pour une soirée de Nouvel An, les jeunes affirment avoir été poursuivis puis tabassés par des policiers.

Selon un porte-parole de la zone de police Nord, les organisateurs de la soirée "NYE XIII" qui se tenait rue Royale, à la Gesù Church, ont fait appel à la police en raison d'un problème de compression de foule à l'entrée de la salle. "Nous sommes venus prêter main forte au service de sécurité de la soirée qui était débordé. Dans un premier temps, nous avons expliqué durant une vingtaine de minutes aux personnes présentes que, pour des questions de sécurité, l'accès à la salle serait fermé pour le restant de la soirée. Une partie des gens a obtempéré à cette injonction verbale et a quitté les lieux", a-t-il indiqué. "Dans un second temps, un cordon de police a légèrement repoussé la foule. Ce n'est finalement qu'en dernier recours que la police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule, parmi laquelle des gens jetaient des bouteilles en direction des forces de l'ordre. Il y a eu six arrestations administratives et aucun blessé." L'un des plaignants, âgé de 24 ans, prétend toutefois avoir dû être recousu à la tête après avoir été frappé par un policier. (CHN)

Nos partenaires