Saint-Gilles : L'évasion devant la prison a duré une vingtaine de secondes

08/10/12 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Le Vif

(Belga) L'évasion de Sabri Bouazza vendredi d'un fourgon de la police fédérale, devant la prison de Saint-Gilles, a duré une vingtaine de secondes, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles sur base des images des caméras de surveillance de la prison. On voit sur ces images le détenu prendre la fuite mais le parquet ne peut pas confirmer si l'homme était encore menotté à ce moment-là. Il est sûr, d'après le parquet, que Sabri Bouazza avait été menotté avant d'être installé dans le fourgon de la police, avant son transfert vers la prison.

Dans le procès-verbal relatif à l'évasion, il est clairement stipulé selon le parquet que Sabri Bouazza a été menotté les bras dans le dos et qu'il portait une "ceinture de sécurité", sans autre précision. Devant la porte de la prison de Saint-Gilles, Sabri Bouazza a réussi à s'échapper du véhicule. Il a donné des coups d'épaule à la policière assise à côté de lui, puis des coups de pied dans la portière du véhicule jusqu'à ce que celle-ci s'ouvre. "On voit sur les images des caméras l'homme prendre la fuite à pied une vingtaine de secondes après l'arrivée du véhicule de police devant la prison", a déclaré la porte-parole du parquet, Geneviève Seressia. Le parquet n'a pu confirmer si le fugitif portait encore ses menottes lors de son évasion. Sabri Bouazza avait été arrêté dans le cadre d'une affaire de trafic de drogue. (JULIEN WARNAND)

Nos partenaires