Sahel: des millions de dollars versés pour des otages selon une ex-diplomate américaine

08/02/13 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

(Belga) La France, comme d'autres pays européens, a versé des millions de dollars pour obtenir la libération d'otages au Sahel, a affirmé vendredi une ex-ambassadrice américaine au Mali, Vicki J. Huddleston. Elle s'est basée sur des "rumeurs" pour tenir ces propos.

Sahel: des millions de dollars versés pour des otages selon une ex-diplomate américaine

"La rumeur dit que les Français ont payé une rançon importante, peut-être jusqu'à 17 millions de dollars pour (des) otages enlevés dans une mine d'uranium au Niger" en 2010, a dit à la chaîne de télévision française i-Télé l'ex-diplomate, affectée à Bamako entre 2002 et 2005, soit à une autre période que celle des rapts. Dans un livre paru début 2012, Serge Daniel, correspondant à Bamako de Radio France internationale et de l'Agence France-Presse, avait déjà évoqué des montants de rançons, et de manière beaucoup plus précise que l'ex-ambassadrice. Deux sociétés françaises ont payé "13 millions d'euros" pour libérer des Français, l'Autriche a payé "3 millions d'euros", l'Espagne a payé "9 millions d'euros" par exemple, le Canada "3 à 5", a-t-il ainsi écrit dans son ouvrage de référence "Aqmi, l'industrie de l'enlèvement", publié aux éditions Fayard. Vicki J. Huddleston a ajouté que l'Algérie avait toujours "refusé catégoriquement de payer des rançons". "Comme mon propre pays, les Etats-Unis. Mais les gouvernements européens avaient le sentiment qu'ils ne pouvaient pas faire autrement", a-t-elle précisé. Selon elle, toujours citant "la rumeur", le gouvernement allemand a aussi déboursé "environ 5 millions de dollars" pour faire libérer des ressortissants au début des années 2000. (ISSOUF SANOGO)

Nos partenaires