Sabine Laruelle quittera la politique à la fin de la législature

21/10/13 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Le Vif

(Belga) Sabine Laruelle (MR) quittera la politique à la fin de la législature, a-t-elle annoncé lundi. Dans un entretien accordé à "L'Avenir", la ministre des Classes moyennes, des Indépendants des PME et de l'Agriculture, a expliqué qu'elle ne voulait pas faire "la législature de trop".

Sabine Laruelle quittera la politique à la fin de la législature

Née en 1965, cette ingénieure agronome de formation, ex-secrétaire-générale de la Fédération Wallonne de l'Agriculture (FWA) est ministre au gouvernement fédéral depuis 2003. Dans un communiqué commun, signé par elle et par le président du MR Charles Michel, Mme Laruelle a mis en avant le travail accompli à la tête de son département, particulièrement en faveur des indépendants et des PME. "Je suis fière de mon bilan, du travail réalisé et de la confiance qui m'a été donnée en matière de statut social des indépendants, d'abaissement des charges ou d'accès au financement des PME. Je pense avoir honorée avec conviction et engagement et je remercie d'ailleurs Charles Michel, Didier Reynders et Louis Michel qui m'ont confié ces importantes responsabilités. J'ai cependant toujours dit que la politique n'était pas pour moi un objectif en soi, une passion mais bien un moyen d'améliorer les choses. Je m'investis énormément dans ma fonction de ministre mais il sera temps pour moi, à la fin de la législature, de passer le flambeau et de me lancer de nouveaux défis. Je serai bien évidemment disponible pour soutenir les candidats MR lors de l'important scrutin à venir", a-t-elle expliqué. Mme Laruelle continuera à siéger au gouvernement jusqu'à la fin de la législature mais ne sera pas candidate aux prochaines élections, ni à la Région, ni à la Chambre. Le communiqué ne dit mot du scrutin européen. De son côté le président du MR a salué le travail de la ministre. "Sabine Laruelle a contribué par sa force de travail et de conviction à placer l'indépendant et les PME au centre des préoccupations politiques. C'est le coeur du projet du Mouvement réformateur", a-t-il souligné. (Belga)

Nos partenaires