Ryad se félicite de la nomination d'un nouveau Premier ministre

12/08/14 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, s'est félicité mardi de la nomination d'un nouveau Premier ministre en Irak, devant succéder à Nouri al-Maliki, dont la politique était vivement critiquée par Ryad.

"C'est une bonne nouvelle que je viens d'apprendre", a répondu en anglais le prince Saoud qui était interrogé, lors d'une conférence de presse à Jeddah, sur la nomination de Haïdar al-Abadi comme nouveau chef du gouvernement irakien. Le royaume saoudien, voisin immédiat de l'Irak, avait ouvertement accusé le Premier ministre sortant Nouri al-Maliki, un chiite, d'avoir conduit l'Irak au bord du gouffre par sa politique d'exclusion des sunnites, et a réclamé la formation d'un gouvernement d'entente nationale. La Ligue arabe a salué elle aussi la nomination du nouveau Premier ministre irakien Haïdar al-Abadi et espéré la mise en place d'un gouvernement d'union pour ce pays en proie à une offensive d'insurgés sunnites. Le secrétaire général de l'organisation panarabe basée au Caire Nabil al-Arabi a souhaité voir M. Abadi "réussir à former un gouvernement (...) représentant toutes les composantes du peuple irakien". M. Abadi, nommé lundi par le président irakien Fouad Massoum, après avoir été choisi par le bloc parlementaire chiite, a en principe jusqu'au 10 septembre pour former son gouvernement appelé à inclure toutes les forces politiques du pays, déchiré par de profondes tensions confessionnelles. Malgré ses protestations, M. Maliki, qui s'accroche à son poste qu'il occupait depuis huit ans, a été lâché par ses alliés iranien et américain, alors que ses détracteurs l'accusent d'avoir alimenté l'offensive jihadiste dans le pays par sa politique d'exclusion des sunnites et son autoritarisme. (Belga)

Nos partenaires