Rwanda: les déclarations de Kagame "ne vont pas dans le sens de l'apaisement", selon Paris

05/04/14 à 19:15 - Mise à jour à 19:15

Source: Le Vif

(Belga) Les déclarations du président rwandais Paul Kagame accusant la France de "participation" au génocide rwandais "ne vont pas dans le sens de l'apaisement", a déclaré samedi la présidence française.

"Le ministère des Affaires étrangères examine les conséquences de ces propos", a-t-on ajouté, alors que la France doit être représentée lundi à Kigali aux cérémonies marquant le 20ème anniversaire des massacres par la ministre de la Justice Christiane Taubira. Le président rwandais Paul Kagame accuse une nouvelle fois la France de "participation" à l'"exécution" du génocide de 1994, dans une interview à paraître dimanche dans l'hebdomadaire Jeune Afrique, à la veille de ces cérémonies. Evoquant la question des responsabilités, le président rwandais dénonce le "rôle direct de la Belgique et de la France dans la préparation politique du génocide et la participation de cette dernière à son exécution même". Il accuse les soldats français de l'opération militaro-humanitaire Turquoise, déployée en juin 1994 sous mandat de l'ONU dans le sud du pays, d'avoir été "complices certes" mais aussi "acteurs" des massacres. Ces accusations ont été maintes fois démenties par Paris. (Belga)

Nos partenaires