Rwanda: le parti FDU-Inkingi (opposition) dénonce l'arrestation d'un de ses responsables

03/03/13 à 23:13 - Mise à jour à 23:13

Source: Le Vif

(Belga) Le parti rwandais d'opposition Forces démocratiques unifiées (FDU), dirigé par Victoire Ingabire, a dénoncé dimanche l'arrestation de l'un de ses responsables, Gratien Nsabiyeremye, membre du Comité exécutif provisoire du FDU-Inkingi chargé de la jeunesse, sous le motif d'"atteinte à la sécurité nationale" et de "rébellion".

M. Nsabiyeremye aurait été placé en détention à la prison de Gisenyi (ouest du Rwanda, près de la frontière avec la République démocratique du Congo) sous le chef d'inculpation de rébellion et d'atteinte à la sécurité de l'Etat, a indiqué le vice-président du parti, Boniface Twagirimana, dans un communiqué reçu à Bruxelles. Selon lui, les actes de harcèlement et d'intimidation du régime envers les membres de l'opposition démocratique sont en train de prendre des dimensions alarmantes, surtout depuis que le président Paul Kagame a demandé aux stratèges du parti, lors récent congrès du Front patriotique rwandais (FPR, au pouvoir depuis la fin du génocide de 1994) de prendre des mesures appropriées destinées à écarter définitivement les menaces qui planent contre le FPR. Les FDU sont un parti non reconnu par le régime de Kigali. Sa présidente, Victoire Ingabire, a été condamnée en octobre dernier à huit ans de prison à Kigali pour conspiration terroriste et négation du génocide de 1994 contre la minorité tutsi auquel avait mis fin la prise de pouvoir par le FPR. (GGD)

Nos partenaires