Russie: un député pro-Poutine débarqué d'un avion pour comportement étrange

09/10/13 à 18:35 - Mise à jour à 18:35

Source: Le Vif

(Belga) Un député russe et son assistant, apparemment en état d'ébriété, ont été débarqués par la police d'un vol en partance de Saint-Pétersbourg à destination de Moscou, une affaire qui a suscité mercredi l'indignation des internautes.

L'affaire, qui concerne Andreï Issaïev, l'un des dirigeants du parti au pouvoir Russie unie, a été révélée par Ilia Perekopski, directeur adjoint de Vkontakte, premier réseau social russe, qui était à bord du même avion mardi soir. "Nous attendions tranquillement le décollage jusqu'à l'arrivée du député Issaïev et de son assistant. Vu leur comportement, on peut supposer qu'ils étaient sous l'emprise de la drogue. Ils ont vociféré contre les hôtesses de l'air, puis Issaïev a brandi sa carte de député", a écrit Perekopski. L'avion a finalement décollé avec une heure et demie de retard, une fois les deux hommes embarqués par des policiers. "Expliquez à vos électeurs comment les gens à bord de l'avion ont dû attendre à cause de vous et de votre assistant défoncé! ", a écrit M. Perekopski. Une vidéo tournée par un autre témoin, lui aussi à bord de cet avion, et montrant le début de la scène a été mise en ligne sur le site de la radio Echo de Moscou. "Selon un rapport de l'équipage, Issaïev a exigé que (son assistant), Alexandre Poglazov, soit transféré dans la classe affaire et a menacé de licenciement les membres de l'équipage", a déclaré un porte-parole d'Aeroflot "Poglazov a été embarqué par la police et Issaïev a quitté l'avion de son propre gré", a-t-il ajouté. M. Issaïev a affirmé être totalement hors de cause: "Aucun grief n'a été retenu à mon encontre. J'ai dû quitter l'avion à cause de mon assistant. Les griefs avancés à son encontre sont légitimes", a déclaré le parlementaire à Ria Novosti. (Belga)

Nos partenaires