Russie: un dépôt de 4.000 tonnes d'obus explose dans l'Oural

09/10/12 à 18:04 - Mise à jour à 18:04

Source: Le Vif

(Belga) Un dépôt de 4.000 tonnes de munitions de l'armée russe a explosé mardi dans l'Oural, terrorisant la population à des dizaines de kilomètres alentours, et entraînant l'évacuation de milliers d'habitants, alors que le bilan humain restait incertain.

Les premières explosions sont survenues mardi matin dans le dépôt militaire de Dongouz, à 30 kilomètres de la ville d'Orenbourg et de ses quelque 600.000 habitants. "Quatre mille tonnes de munitions ont explosé, dont 1.379 tonnes d'obus de 100 mm, 400 tonnes de bombes d'aviation, 2.300 tonnes de roquettes pour systèmes +Ouragan+", a indiqué le Comité d'enquête militaire. Il s'agissait de munitions mises au rebut, qui avaient été déchargées de wagons pour être entreposées en vue de leur destruction. Le ministère de la Défense a affirmé que l'accident n'avait pas fait de victimes parmi les militaires, qui avaient pu être évacués à temps. "Les informations sur les victimes et les destructions sont en train d'être précisées", a cependant souligné le comité d'enquête militaire. Les médias ont montré les images d'une gigantesque colonne de fumée tournées depuis Orenbourg, jusqu'où se faisaient entendre des successions de violentes explosions. Les autorités avaient indiqué dans la matinée entreprendre l'évacuation de plusieurs localités dans un rayon de dix kilomètres, soit 10.000 personnes au total. Les autorités ont dépêché sur place deux avions bombardiers d'eau pour éteindre l'incendie qui a suivi les explosions. Ce type d'incident est courant en Russie, où les entrepôts militaires contiennent de vastes quantités d'armes et munitions entreposées dans des conditions souvent rudimentaires. En mai, un accident du même type avait tué six soldats dans la région de Nijni-Novgorod (PVO)

Nos partenaires