Russie - Poutine se dit prêt à "revoir" une loi controversée sur les ONG

12/11/12 à 18:52 - Mise à jour à 18:52

Source: Le Vif

(Belga) Le président russe Vladimir Poutine a indiqué lundi être prêt à revoir une loi controversée qualifiant d'"agents de l'étranger" les ONG bénéficiant de subvention étrangère lors de la première réunion du nouveau conseil consultatif pour les droits de l'homme.

Russie - Poutine se dit prêt à "revoir" une loi controversée sur les ONG

Selon les agences russes, le président a soutenu la proposition du conseil consultatif auprès du Kremlin de "revoir la loi sur les agents de l'étranger". "Je pense que tout ce qui n'est pas lié à la politique doit être exclu du cadre de cette loi", a déclaré le président, précisant que les écologistes et les défenseurs des droits de l'homme en étaient exclus. M. Poutine a néanmoins tenu à préciser que toute influence étrangère dans les affaires intérieures russes était "inadmissible". Il a également indiqué qu'il demanderait à la Douma, la chambre basse du Parlement russe, de ne "pas se dépêcher" d'adopter une loi condamnant les personnes offensant les sentiments des croyants. Un projet de loi en ce sens a été déposé à la Douma après l'affaire des Pussy Riot. Plusieurs lois dénoncées par l'opposition et les militants des droits de l'homme ont été adoptées ces derniers mois. Une loi élargit ainsi de manière floue les notions de trahison et d'espionnage ou bien une autre renforce considérablement les sanctions en cas d'incidents lors de manifestations. Après le retour au Kremlin de Vladimir Poutine en mai, plusieurs défenseurs des droits de l'homme russes avaient quitté le conseil consultatif, instance fondée en 1993, en expliquant qu'ils refusaient de travailler avec lui. (SERGEI KARPUKHIN)

Nos partenaires