RSF - La Belgique, 21ème, perd une place au Classement mondial de la liberté de la presse

30/01/13 à 02:00 - Mise à jour à 01:59

Source: Le Vif

(Belga) La Belgique occupe la 21ème place au Classement mondial de la liberté de la presse en 2013, publié mercredi matin par l'organisation française Reporters sans frontières (RSF) sur son site internet. Lors du précédent classement, pour les années 2011-2012, la Belgique se classait 20ème.

RSF - La Belgique, 21ème, perd une place au Classement mondial de la liberté de la presse

Le classement est dominé par la Finlande, qui conserve sa première place, devant les Pays-Bas (+1 place) et la Norvège, qui occupait la première place ex-aequo avec la Finlande en 2011-2012. Viennent ensuite le Luxembourg, Andorre, le Danemark, le Liechtenstein, la Nouvelle-Zélande, l'Islande et la Suède. En queue de peloton, on retrouve l'Erythrée (179ème), la Corée du Nord (178ème), le Turkménistan (177ème) et la Syrie (176ème). La Somalie (175ème), l'Iran (174ème), la Chine (173ème), le Vietnam (172ème), Cuba (171ème) et le Soudan (170ème) complètent la liste des dix pays les moins respectueux de la liberté de la presse "Le Classement mondial publié par Reporters sans frontières ne tient pas compte directement de la nature des régimes politiques. Néanmoins, il apparaît clairement que les démocraties protègent mieux la liberté de la production et de la diffusion des informations factuelles que les pays dans lesquels les autres droits humains sont méprisés", observe Christophe Deloire, Secrétaire général de Reporters sans frontières. "Dans les dictatures, les acteurs de l'information s'exposent à des représailles impitoyables pour eux-mêmes et pour leurs proches. Dans nombre de démocraties, ils font face à la crise économique de la presse et aux conflits d'intérêts. Si leurs situations ne sont pas toujours comparables, il convient de rendre hommage à tous ceux qui résistent aux pressions, qu'elles soient martiales ou diffuses." (JOEL SAGET)

Nos partenaires