Roumanie: une mairie d'un arrondissement de Bucarest autorise un chien errant par immeuble

12/09/13 à 19:49 - Mise à jour à 19:49

Source: Le Vif

(Belga) Les habitants d'un arrondissement de Bucarest auront le droit de garder un chien errant par immeuble, a indiqué jeudi la mairie, alors que nombre de Roumains sont opposés à une loi autorisant la mise à mort des chiens vivant dans les rues.

"Une seule cage pourra être placée derrière l'immeuble pour le chien adopté, à condition que 51% des personnes habitant dans l'immeuble soient d'accord", a précisé la mairie. Beaucoup de Roumains vivant dans des immeubles ont pris l'habitude de nourrir des chiens errants vivant à proximité, ces derniers étant même désignés sous le nom de "chiens communautaires". Le maire Cristian Popescu s'est félicité de la "réponse rapide des habitants visant à régler le problème des chiens protégés vivant autour des immeubles d'habitation". Les députés roumains ont adopté mardi une loi autorisant l'euthanasie des chiens errants, un texte critiqué par les défenseurs des animaux. L'adoption de cette loi, qui permet de tuer les chiens errants s'ils n'ont pas été réclamés dans un délai de 14 jours après leur capture, intervient une semaine après la mort d'un enfant mordu par des chiens près d'un parc de la capitale roumaine. Environ 40.000 chiens SDF --selon la préfecture et les ONG de défense des animaux-- vivent à Bucarest. Le début du phénomène des chiens errants en Roumanie remonte aux années 1980, en raison des démolitions ordonnées par l'ex-dictateur Nicolae Ceausescu. Des quartiers entiers de maisons avec cour disparurent, remplacés par des barres d'immeubles où les chiens ne trouvèrent plus leur place. (Belga)

Nos partenaires