Roumanie: un réseau accusé d'une évasion fiscale de 50 millions d'euros démantelé

28/10/13 à 17:12 - Mise à jour à 17:12

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet anticorruption de Roumanie (DNA) a démantelé lundi un réseau formé d'une centaine de sociétés étrangères et roumaines accusées d'une évasion fiscale de 50 millions d'euros avec la complicité de fonctionnaires et d'un sénateur.

Cette affaire intervient alors que les recettes fiscales pour le budget 2013 sont moins bonnes que prévues. "Ce dossier vise les activités de plus de 100 sociétés étrangères et roumaines. Les personnes impliquées sont les administrateurs de ces sociétés, des avocats, des comptables mais aussi des fonctionnaires du ministère des Finances", a précisé le DNA dans un communiqué. Une cinquantaine de personnes ont été inculpées. Ces sociétés, spécialisées dans le commerce de la viande, avaient pour but de "réduire leur contribution fiscale au budget de l'Etat", soit en dissimulant des transactions pour ne pas payer d'impôts sur les bénéfices, soit en déclarant des charges inexistantes correspondant à des services payés à des sociétés fantômes, ont expliqué les procureurs. Selon le parquet, elles ont bénéficié de complicités au sein des institutions, notamment grâce au sénateur social-démocrate Nicolae Badalau (PSD, majorité) inculpé de "trafic d'influence". Une procureure de haut rang, Angela Nicolae, chef du bureau des relations internationales au parquet général, est également visée par cette enquête, et le Conseil supérieur de la magistrature a autorisé son arrestation. (Belga)

Nos partenaires