Rock Werchter - Stromae a fait danser toute la plaine de Werchter en guise d'apothéose

07/07/14 à 04:55 - Mise à jour à 04:55

Source: Le Vif

(Belga) L'ensemble des festivaliers ont dansé jusqu'aux petites heures à Werchter où Stromae a mis le feu avec ses tubes "Alors on danse", qui a enflammé la plaine jusqu'aux derniers rangs, et un interminable "Papaoutai" en guise de rappel. Après quatre jours de festival, la toute grande foule était restée pour écouter Stromae, l'affiche de clôture de cette 40e édition, qui s'est produit dans la nuit, entre minuit trente et une heure et demie lundi matin.

Rock Werchter - Stromae a fait danser toute la plaine de Werchter en guise d'apothéose

L'artiste bruxellois a débuté avec "Ta Fête", l'hymne des Diables Rouges pour la coupe du monde au Brésil avant de poursuivre avec le plus politique "Bâtard" qui évoque la question des origines et de la couleur de peau, puis "Peace or Violence", un texte sur les engagements controversés à propos de la paix et de la violence. Les festivaliers n'ont probablement pas tout compris mais ils en sont revenus enchantés par la prestation musicale. L'ambiance est encore montée d'un cran au rythme de "Tous les mêmes" puis pour l'hommage capverdien "Ave Cesaria". Revenu d'une tournée américaine, Stromae s'est dit "enchanté d'être de retour au pays". Dans un plaidoyer pour le "Moules Frites", il a lancé un vibrant appel à parler dorénavant des "Belgian Fries" à l'étranger, plutôt que des "French Fries". Stromae a ensuite enchaîné par un remake de son interprétation de personnage ivre dialoguant avec la police locale dans le clip qui lança "Formidable". Il ne lui restait plus alors qu'à conclure avec une foule en délire sur "Alors on danse" et "Papaoutai" en prélude au feu d'artifice couronnant cette 40e édition. (Belga)

Nos partenaires