Risque de botulisme - "Profondes excuses" du géant agroalimentaire néo-zélandais Fonterra en Chine

05/08/13 à 09:48 - Mise à jour à 09:48

Source: Le Vif

(Belga) Le géant agroalimentaire néo-zélandais Fonterra a présenté lundi à Pékin ses "profondes excuses" et a nié toute tentative de dissimulation après qu'une bactérie pouvant causer le botulisme a été trouvée dans certains de ses produits laitiers.

Risque de botulisme - "Profondes excuses" du géant agroalimentaire néo-zélandais Fonterra en Chine

"Nous présentons nos excuses les plus profondes aux personnes qui ont été affectées", a déclaré à Pékin le patron du groupe, Theo Spierings, en affirmant que Fonterra avait donné l'alerte dès confirmation de la contamination. "Nous comprenons entièrement l'inquiétude chez les parents. Ils sont en droit d'être assurés que les produits (qu'ils achètent) sont sains", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse, affirmant que le groupe projetait de "tester tous les produits quittant la Nouvelle-Zélande, par mesure de précaution". Les premiers signes d'une contamination par une bactérie étaient apparus lors d'analyses réalisées en mars, mais des analyses supplémentaires étaient nécessaires pour identifier "la racine du problème et l'étendue exacte" de la contamination, a pousuivi M. Spierings. "Cela prend du temps. (Les tests) ont confirmé (une contamination) le 31 juillet. Et autant que je me souvienne, nous avons été mis au courant (de ces résultats) ce même jour et, en l'espace de 24 heures, nous avons informé comme il convenait nos consommateurs et le gouvernement néo-zélandais", a insisté le directeur général de Fonterra. La Chine est le premier importateur mondial de produits laitiers, notamment de laits maternisés. (Belga)

Nos partenaires