Ria Mortier est la nouvelle présidente du Conseil supérieur de la Justice

11/09/13 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Le Vif

(Belga) Ria Mortier a repris mercredi le flambeau de la présidence du Conseil supérieur de la Justice (CSJ). Elle succède à Eric Staudt, qui présidait le CSJ depuis septembre 2012. Ria Mortier, avocate générale près la Cour de cassation, avait rejoint, depuis l'arrivée de la nouvelle équipe du CSJ en 2012, le bureau quadri-céphale qui coordonne le CSJ.

Alors que la Justice est confrontée à d'importantes réformes avec notamment la diminution du nombre d'arrondissements judiciaires et une plus grande mobilité des magistrats, la nouvelle présidente du CSJ souligne que "la Justice n'en demeure pas moins une oeuvre humaine." "La Justice est déjà un défi en soi pour toute personne qui donne le meilleur d'elle-même dans des circonstances souvent difficiles, que ce soit comme responsable politique, magistrat, avocat, fonctionnaire, ou comme travailleur social", dit-elle. "À l'avenir aussi, le CSJ continuera d'assumer ses tâches constitutionnelles par la réalisation entre autres d'audits constructifs, destinés à offrir aux nouvelles entités judiciaires un accompagnement dans l'exercice de leurs tâches et de leurs responsabilités modifiées", déclare Ria Mortier. "Nous poursuivons l'objectif de nommer le bon magistrat à la bonne place, en mettant l'accent non seulement sur les connaissances des magistrats mais également sur leurs capacités", ajoute la nouvelle présidente. Le Conseil supérieur de la Justice oeuvre, depuis 2000, à un meilleur fonctionnement de l'ordre judiciaire en Belgique. Le CSJ organise les examens donnant accès à la magistrature et présente les magistrats à la nomination au ministre de la Justice. Il rend des avis concernant l'amélioration du fonctionnement de la Justice. Enfin, il exerce un contrôle externe sur le fonctionnement de l'ordre judiciaire par le biais d'audits, d'enquêtes particulières et par le traitement de plaintes. (Belga)

Nos partenaires