Reynders invite les francophones de Flandre au Forum de dialogue avec la société civile

08/04/14 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a invité mardi l'Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF) à la deuxième édition du forum de dialogue avec la société civile sur les droits de l'homme dans la politique étrangère de la Belgique. Cette réunion aura lieu le 22 avril.

Reynders invite les francophones de Flandre au Forum de dialogue avec la société civile

Le secrétaire général de cette association, dont l'objet social est la défense des francophones de Flandre, s'est réjoui de cette invitation, la deuxième du genre. "C'est un pas dans la bonne direction", a souligné Edgar Fonck. L'APFF entend interroger le ministre à propos de l'Examen périodique universel (EPU) de la Belgique devant les Nations Unies, dont la précédente édition ne lui avait pas procuré satisfaction, loin s'en faut. Militante résolue de la ratification de la Convention-cadre sur la protection des minorités nationales par la Belgique, l'APFF appelle à un vaste débat sur les minorités dans le royaume en vue du prochaine EPU, au-delà de la simple consultation de la société civile, qui associerait des représentants de francophones de Flandre, de la périphérie bruxelloise et des Fourons. "La Belgique a accepté la recommandation de mener une concertation étroite et permanente avec la société civile à propos des droits de l'homme. Si elle veut respecter ses engagements, elle doit mener une concertation qui soit autre chose qu'une discussion d'une heure une fois par an", a expliqué M. Fonck. En vue du scrutin de 2014, l'APFF a sondé les partis francophones et flamands sur ce point (comme sur d'autres). Les premiers soutiennent l'idée de ce vaste débat, à l'exception du PS qui se montre plus prudent. "Un tel débat n'est pas à l'ordre du jour", note-t-il avant d'insister sur les avancées engrangées pour les droits des francophones dans le cadre de la 6e réforme de l'Etat et sur son souci de protéger et consolider ces droits. (Belga)

Nos partenaires