Reynders au Myanmar: Reynders rencontre des représentants de minorités ethniques

17/03/13 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a rencontré, dimanche à Rangoun, au terme d'une visite de trois jours au Myanmar, des représentants de minorités ethniques, alors que le pays d'Asie du sud-est fait face, dans plusieurs de ses régions, à des conflits ethniques menaçant la stabilité du pays engagé dans une transition démocratique.

Reynders au Myanmar: Reynders rencontre des représentants de minorités ethniques

Pays de quelque 60 millions d'habitants, la Birmanie -dont le nom officiel est République de l'Union du Myanmar- compte sur son territoire un nombre important de minorités. Si la plupart des conflits ont débouché sur des cessez-le-feu avec le pouvoir central, la situation reste particulièrement tendue dans la région septentrionale de Kachin, près de la frontière chinoise, de même que dans l'Etat Rakhine, situé à l'ouest, qui est pour sa part le théâtre de violences religieuses entre bouddhistes et les Rohingyas, une minorité muslmane. Le chef de la diplomatie belge a ainsi rencontré des représentants des régions Kachin, Chan, Mon et Rakhine. Ces représentants ont fait part de leur revendication d'une plus grande autonomie politique, tout en restant au sein de l'Union du Myanmar. Les minorités ethniques demandent également à pouvoir bénéficier davantage des revenus tirés de l'exploitation des ressources naturelles. Le sous-sol birman regorge de ressources naturelles (gaz, pétrole, minerais) mais ces richesse ne profitent guère aux populations locales, pour la plupart très pauvres. Cette rencontre a marqué la fin d'une visite de trois jours de M. Reynders au Myanmar, qui a permis au chef de la diplomatie belge de rencontrer tout à tour des responsables du gouvernement, la figure de proue de l'opposition, Aung San Suu Kyi, ainsi que d'anciens prisonniers politiques. Le ministre belge a également pu constater sur place la réalité des réformes, tant politiques qu'économiques, menées par le gouvernement birman depuis la dissolution de la junte militaire en 2011. (BAJ)

Nos partenaires