Reynders a la vigueur des nouveaux convertis qui servent leur intérêt personnel

13/01/13 à 19:07 - Mise à jour à 19:07

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau président du MR bruxellois Didier Reynders a la "vigueur des nouveaux convertis" qui "ne servent pas l'intérêt général mais leur intérêt personnel", a affirmé, dimanche, le président de la fédération bruxelloise du PS, Rudy Vervoort, lorsqu'il a adressé ses bons voeux aux militants du PS bruxellois au théâtre du Vaudeville.

Reynders a la vigueur des nouveaux convertis qui servent leur intérêt personnel

"Grâce à lui, Bruxelles a rendez-vous avec le monde", a ironisé celui dont le nom est cité pour succéder au ministre-président bruxellois Charles Picqué. Au passage, Rudy Vervoort a eu une pensée pour le chef du groupe MR au parlement bruxellois "qui s'y voyait déjà", alors qu'il est au mieux "l'homme de paille", et au pire "le paravent chinois de Didier Reynders". Répétant que le PS n'adhérerait jamais au projet de la N-VA qui entend, au mieux pour la formation nationaliste, voire Bruxelles gérée à deux, et au pire, un 'Bruxelles DC', le président des socialistes bruxellois, a dit ne pas cerner le projet de septième réforme de l'état plaidé par les FDF qui n'ont jamais participé à la moindre réforme de l'Etat. Selon lui, le PS porte la Région bruxelloise depuis 25 ans. Ce sont, selon lui, Laurette Onkelinx et Charles Picqué qui ont activement exigé le refinancement de la Région-capitale en 2010. Dans le contexte du débat de la fédération Wallonie-Bruxelles, il a jugé que les Bruxellois devaient balayer devant leur propre porte et réinvestir la fédération Wallonie-Bruxelles pour "construire l'avenir avec les amis wallons". (ANA)

Nos partenaires