Révolution au Sénat américain: la majorité rogne les droits de l'opposition

21/11/13 à 22:18 - Mise à jour à 22:18

Source: Le Vif

(Belga) La majorité démocrate du Sénat américain, exaspérée par l'obstruction systématique de l'opposition républicaine, a adopté en force jeudi un changement du règlement intérieur qui devrait bouleverser des décennies de pratiques.

Le président Barack Obama a salué ce changement, justifié selon lui par l'"obstruction sans précédent" de ses adversaires républicains. Contrairement à de nombreuses autres assemblées parlementaires dans le monde, la chambre haute du Congrès des Etats-Unis donne des droits puissants à l'opposition afin de favoriser le compromis. En pratique, la majorité simple ne suffit jamais à adopter un texte ou confirmer une nomination présidentielle: une majorité qualifiée de 60 sénateurs sur 100 était systématiquement requise. Le groupe démocrate ne compte que 55 sénateurs et les républicains disposent donc actuellement d'une minorité de blocage, qu'ils utilisent abondamment, en particulier pour bloquer les nominations des candidats de Barack Obama à des postes fédéraux. Le changement adopté jeudi après un vote par 52 voix contre 48 abaisse le seuil pour la confirmation des candidats à des postes exécutifs (comme les ministres, ou le président de Banque centrale) ou judiciaires (les juges fédéraux) à 51 voix au lieu de 60. La barre de 60 sénateurs ne change pas pour les juges de la Cour suprême, plus haute juridiction du pays, et la majorité qualifiée reste aussi en place pour l'adoption des lois. (Belga)

Nos partenaires