Retour des militaires belges chargés de la sécurité de l'aéroport de Kaboul

17/10/12 à 10:03 - Mise à jour à 10:02

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre de la Défense, Pieter De Crem, a accueilli mercredi matin à l'aéroport militaire de Melsbroek les derniers militaires belges chargés de la sécurité de l'aéroport de Kaboul, en Afghanistan.

Retour des militaires belges chargés de la sécurité de l'aéroport de Kaboul

Cette mission de surveillance, assurée par un contingent belge depuis 2003, a pris fin le 30 septembre dernier avec le transfert de la responsabilité de la protection de l'aéroport international de Kaboul (KAIA), à un contingent multinational commandé par la Hongrie. Au total, 7.804 militaires belges ont été assignés à cette tâche sur près de dix ans, avec un pic proche des mille personnes présentes en 2008 lorsque la Belgique était chargée du commandement de l'aéroport. Les militaires étaient relevés tous les quatre mois environ. La majeure partie des forces de sécurité était déjà revenue en Belgique. Mercredi, à bord de l'A330 qui a atterri à Melsbroek, 54 militaires étaient directement impliqués dans la protection de l'aéroport de Kaboul. "KAIA a joué un rôle clé dans la reconstruction du pays et les Belges ont contribué à l'amélioration de la vie des habitants", a indiqué Pieter De Crem. Les Belges restent toutefois présents en Afghanistan. Quelque 350 militaires sont encore sur le terrain, dont une cinquantaine à Kaboul au sein d'états-majors de l'Isaf, la force armée internationale de l'OTAN, ainsi que dans des écoles de l'armée nationale afghane (ANA). Les Belges demeureront également - en principe jusque 2014, année du départ des forces étrangères - à Kunduz et Mazar-I-Sharif (nord) ainsi qu'à Kandahar (sud), respectivement pour la formation d'unités de l'ANA et pour mener des opérations aériennes au profit des troupes terrestres alliées. (DIRK WAEM)

Nos partenaires