Retour au calme à la frontière turco-syrienne, où l'armée turque monte la garde

05/10/12 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif

(Belga) Les bombardements turcs de représailles aux tirs d'obus syriens ayant cessé la veille, un calme relatif régnait vendredi matin à la frontière turco-syrienne dans le village d'Akçakale, où l'armée turque a nettement renforcé sa présence, a constaté un photographe de l'AFP.

Retour au calme à la frontière turco-syrienne, où l'armée turque monte la garde

Plusieurs chars et pièces d'artillerie, dont les canons visent ostensiblement le territoire syrien, ont été déployés dans la localité turque, située juste en face du poste-frontière syrien de Tall al-Abyad contrôlé depuis la mi-septembre par les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL). De nombreux véhicules militaires en patrouille parcouraient également les rues et les environs de la ville. Le gouvernement turc a obtenu jeudi le feu vert de son Parlement pour poursuivre les opérations militaires en territoire syrien au nom de la "sécurité nationale". Mais le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a assuré que son pays n'avait "pas l'intention de déclencher une guerre avec la Syrie". Depuis le début de la matinée, de nombreux habitants d'Akçakale ont traversé librement la frontière pour fournir en eau ou en nourriture leurs voisins syriens, privés de ravitaillement par les combats meurtriers qui opposent les rebelles aux troupes fidèles au président Bachar al-Assad pour le contrôle de la grande ville syrienne d'Alep, plus au sud. (MUA)

Nos partenaires