Restructuration d'entreprises: le Parlement réclame un texte ambitieux de la Commission

15/01/13 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Le Vif

(Belga) Le Parlement européen a réclamé mardi que la Commission européenne dépose une proposition législative ambitieuse pour renforcer la consultation et l'implication des travailleurs lors de restructuration d'entreprises, en forte hausse depuis le début de la crise en 2008.

Restructuration d'entreprises: le Parlement réclame un texte ambitieux de la Commission

Dans une résolution adoptée par 503 voix pour, 107 contre et 72 abstentions, les députés réclament une réponse véritablement européenne au phénomène de désindustrialisation de l'Europe, comme illustré en Belgique par la fermeture de l'usine Ford de Genk ou la fin de la phase à chaud à Liège. Sur base de 14 recommandations, les députés demandent à la Commission de présenter une initiative législative permettant de mieux anticiper les restructurations, et d'accompagner celles-ci quand elles sont inévitables. Vu l'absence de législation européenne en cette matière, les obligations en la matière varient grandement d'un Etat à l'autre. Le Parlement européen réclame dès lors des standards minimums pour chaque pays, notamment en matière d'information, de formation des travailleurs et de participation de ceux-ci à la gestion des restructurations. Les entreprises ne pourraient ainsi licencier qu'après avoir étudié et présenté des solutions alternatives au licenciement, comme la réduction du temps de travail, le chômage partiel, voire la réintégration dans l'entreprise de tâches externalisées, jugent les députés. "C'est maintenant qu'il faut agir afin de garantir plus de justice et de solidarité entre les Etats membres mais aussi entre les travailleurs", insiste le socialiste espagnol Alejandro Cercas, rapporteur pour le Parlement. Depuis le début de la crise, le nombre de restructurations d'entreprises a considérablement augmenté en Europe. On estime ainsi que 6,4 millions d'emplois y ont été perdus entre 2008 et 2011 dans la seule industrie manufacturière et la construction. (MUA)

Nos partenaires