Réseaux sociaux : les articles les plus partagés ne sont pas forcément les plus lus

19/02/14 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Le Vif

Selon une étude récente, les articles tweetés ou partagés sur Facebook ne seraient pas forcément lus par les personnes qui les recommandent.

Réseaux sociaux : les articles les plus partagés ne sont pas forcément les plus lus

© Thinkstock

Quand un internaute retweete un article, sait-il réellement ce qu'il partage ? D'après une étude réalisée par l'outil de statistique Chartbeat, la réponse serait négative. Les contenus partagés sur les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook ne seraient pas forcément lus.

L'étude démontre qu'un titre original peut assurer à un article d'être très fortement relayé sur les réseaux sociaux. Néanmoins, ces papiers ne sont pas forcément ceux qui entraînent un afflux important de visiteurs sur le site. Les auteurs de l'étude ont analysé différents sites comme celui de "Upworthy", reconnu pour ses titres accrocheurs. Ils sont parvenus à l'effarante conclusion que partager et lire un article sont deux actions indépendantes, la première ne provoquant que très rarement la seconde.

Selon Chartbeat, ce "partage à l'aveugle" ne se limite pas à Twitter et peut s'appliquer également sur Facebook. En septembre 2013, Facebook représentait seulement 5 % des visites sur un panel de sites d'actualité et Twitter à peine 1,1 %, souligneAT Internet.

"Il existe de toute évidence une corrélation entre le nombre de tweets et le volume total de trafic sur un article. Mais il n'existe pas de lien entre les contenus qui sont les plus fortement consommés et ceux qui sont le plus fortement tweetés", conclut le spécialiste Josh Schwartz sur le site "The Verge".

En savoir plus sur:

Nos partenaires